Nouvelles de deux présidents.

En France le président a cru devoir réaliser une incursion dans la démocrate directe en s’adressant à des citoyens tirés au sort.

Les résultats de cette consultation posent naturellement le problème des réponses qui vont être faites. En analyse, les vœux des tirés au sort se situent entre l’écologie punitive et l’écologie contemplative.

Les traitements à donner aux questions posées effaceront dans l’opinion à partir de lundi le résultat des élections municipales.

En Amérique, le président le plus inefficace du monde a jeté une sérieuse pagaille dans le traitement de la pandémie du coronavirus. Donald Trump s’est livré à des recherches dont le surréalisme a surpris. Quelques-uns l’ont suivi en buvant des lampées d’eau de javel. Ces malheureux en ont consommé qu’une fois.

A l’extérieur, Donald Trump s’est rendu désagréable à tout le monde et particulièrement aux européens.

Il est actuellement aux prises à une querelle d’allemand avec la chancelière.

Ces derniers sondages s’effondrent. Tout annonce qu’il peut être battu et que ce jour-là, un grand « ouf » de satisfaction fera le tour de la terre.

Jacques Limouzy