Perturbateurs endocriniens : colloque le 20 novembre

Face aux enjeux sanitaires et environnementaux, le Conseil départemental du Tarn a, le premier en France, signé la charte d’engagement « Villes et territoires sans perturbateurs endocriniens » avec le Réseau environnement santé (RES).

Le Département a également mis en œuvre dès le 27 juin un plan départemental de prévention et de lutte contre les perturbateurs endocriniens.

Dans la continuité, ce 20 novembre, à l’occasion du 30ème anniversaire de la journée internationale des Droits de l’Enfant, un colloque scientifique professionnel est organisé à l’école des Mines d’Albi autour de la « santé environnementale et perturbateurs endocriniens, quelles conséquences pour nos enfants ? »

Cette journée de travail sera suivie d’une soirée débat à 20h30 ouverte au public, avec la projection du film documentaire « perturbateurs endocriniens, nos vies empoisonnées ». André Cicolella, chimiste, toxicologue et Président du RES sera présent pour répondre aux questions. Une soirée pour s’informer et savoir comment se protéger.

Les perturbateurs endocriniens, c’est quoi ?

Les perturbateurs endocriniens sont des substances qui dérèglent le fonctionnement hormonal des organismes vivants et peuvent entraîner ainsi des effets néfastes sur la santé et l’environnement.

Les perturbateurs endocriniens peuvent interférer avec toutes les grandes fonctions des organismes vivants : croissance, reproduction, comportement, nutrition, métabolisme, système nerveux…

Des études scientifiques de plus en plus nombreuses montrent l’influence des perturbateurs endocriniens sur les maladies chroniques.