Pierre Fabre continue d’assurer la disponibilité de ses produits auprès des patients et des consommateurs

Le groupe Pierre Fabre confirme avoir été tôt hier matin la cible d’une attaque informatique.

Grâce à l’intervention des équipes IT, moins de 24 heures après la survenue de l’incident, la propagation du virus informatique est totalement circonscrite. En parallèle, les opérations de remédiation ont démarré dès le 31 mars pour permettre un retour progressif à la normale.

Par mesure de précaution, et conformément à son plan de gestion des risques, le système informatique du Groupe a été immédiatement mis en veille pour éviter la propagation du virus. Cela a entrainé l’arrêt progressif et provisoire d’une grande partie des activités de production (à l’exception du site de production d’actifs pharmaceutiques et cosmétiques de Gaillac dans le Tarn).

Le groupe Pierre Fabre tient à souligner que la disponibilité de ses produits auprès des patients et des consommateurs continue à être assurée. Le site de distribution de médicaments d’Ussel (Corrèze) assure notamment la distribution des traitements anticancéreux qui sont livrés directement aux pharmaciens ou aux hôpitaux.

Les collaborateurs sédentaires et ceux travaillant dans les réseaux commerciaux continuent à avoir accès aux principales applications informatiques, ce qui leur permet de mener leur activité en télétravail ou sur le terrain.

Rappelons que :

  • Les produits pharmaceutiques et dermo-cosmétiques sont distribués via des grossistes-répartiteurs qui détiennent des stocks de produits ;
  • Près de 70% du chiffre d’affaires du Groupe est réalisé à l’international, via 44 filiales et des distributeurs qui détiennent leurs propres stocks, ainsi que via les grossistes des 140 pays dans lesquels ses produits sont distribués.

Les clients, partenaires et autorités compétentes ont été informés de la situation.

Les équipes du Groupe et ses partenaires informatiques sont entièrement mobilisés pour rétablir la situation dans les prochains jours.