Pierre Fabre obtient le niveau d’excellence du référentiel Ecocert 26000

Partager sur :

Le groupe Pierre Fabre a confié à l’organisme indépendant ECOCERT Environnement le soin d’évaluer sa démarche RSE selon la norme ISO 26000 du développement durable. Dès cette première évaluation, l’entreprise obtient le niveau Excellence – correspondant au niveau de maturité le plus élevé du référentiel ECOCERT 26000 – avec une note de 77%. Aucune entreprise internationale de la taille de Pierre Fabre n’avait jusqu’alors été évaluée par ECOCERT selon ce référentiel. 

« Nous sommes ravis d’accorder cette reconnaissance au groupe Pierre Fabre, valorisant ainsi l’engagement de l’entreprise sur l’ensemble des lignes directrices en matière de RSE précisées dans la norme ISO 26000. La robustesse du modèle d’évaluation ECOCERT 26000 constitue une véritable garantie pour les parties prenantes de la prise en compte objective de leurs attentes par Pierre Fabre. Cette reconnaissance s’inscrit dans la volonté du groupe ECOCERT de valoriser les acteurs qui prennent leurs responsabilités sociétales et s’engagent durablement dans la transition de nos modèles économiques » a commenté Laurent Croguennec, Directeur général d’ECOCERT Environnement.

« Nous sommes bien sûr heureux du résultat de cette évaluation qui témoigne de l’engagement sincère et pérenne du groupe Pierre Fabre pour conjuguer développement économique, respect des hommes, protection de l’environnement et ancrage territorial » a réagi Florence Guillaume, Directrice de Green Mission Pierre Fabre, l’entité en charge de la politique RSE du Groupe.

Eric Ducournau, Directeur Général du groupe Pierre Fabre a déclaré : « Le niveau d’excellence obtenu dès notre première évaluation par ECOCERT Environnement résulte à la fois de la vision d’un seul homme, qui fut un précurseur en matière de développement durable, et des efforts de nos 11 000 collaborateurs pour se montrer chaque jour à la hauteur de cette vision. Cette évaluation va nous donner l’énergie d’intensifier nos efforts pour répondre encore mieux aux exigences de naturalité, de transparence, de rigueur scientifique et d’éthique des patients, des consommateurs et des professionnels de santé dans les 130 pays où nos marques sont distribuées. » 

Pour réaliser son évaluation, ECOCERT Environnement s’est appuyé sur 150 auditions, en France et à l’international, dont 55 salariés Pierre Fabre tirés au sort et un panel de 8 parties prenantes externes. Au regard des 7 questions centrales de l’ISO 26 000, l’organisme indépendant d’évaluation a relevé de nombreux points forts et indiqué des opportunités d’amélioration.

Parmi les points forts du groupe Pierre Fabre mis en exergue par ECOCERT Environnement :

  • La vision originelle du fondateur, « prendre soin de l’Homme, de sa santé et de son environnement », et ses valeurs fondées sur le respect des parties prenantes de l’entreprise, n’ont rien perdu de leur vigueur ; elles constituent pour ECOCERT Environnement « le socle d’une démarche de RSE réellement transparente et éthique » ;
  • L’appartenance très majoritaire à une Fondation reconnue d’utilité publique, complétée par un actionnariat salarié particulièrement dynamique (85% de collaborateurs actionnaires), permet au groupe Pierre Fabre d’inscrire ses activités dans la durée ;
  • Le groupe est engagé sur tous les sujets de durabilité, il est à la pointe de la recherche et de l’innovation (oncologie, dermatologie, dermo-cosmétique, …) et démontre une volonté d’exemplarité en matière de qualité environnementale et de condition de travail ;
  • L’enracinement dans le Sud-Ouest, et singulièrement dans le Tarn, contribue à la création de valeur pérenne sur un territoire largement enclavé et à l’exportation des savoir-faire de ce territoire dans le monde entier.

L’audit réalisé par ECOCERT Environnement a également révélé plusieurs axes de progression qui vont orienter la démarche RSE de l’entreprise au cours des 3 prochaines années :

  • Rendre l’information sur les enjeux et les engagements RSE du Groupe, de ses marques et de ses produits plus facilement accessibles aux consommateurs ;
  • Développer des référentiels méthodologiques pour permettre à chaque métier de l’entreprise une appropriation plus complète de ses enjeux RSE spécifiques ;
  • Contribuer plus systématiquement à soutenir les partenaires du Groupe dans la structuration de leur propre démarche RSE.

Pour Séverine Roullet-Furnemont, Directrice du Développement Durable, au sein de Green Mission Pierre Fabre : « Dans un monde saturé d’informations « vertes », il est important d’apporter des preuves de ses engagements aux consommateurs et aux parties prenantes. L’exercice de transparence auquel nous nous sommes livrés avec ECOCERT Environnement répond d’abord à cette exigence et rares sont les entreprises de notre taille à s’y astreindre. En outre, il va nous permettre de poursuivre notre démarche d’amélioration continue en travaillant les points d’amélioration identifiés d’ici la prochaine évaluation prévue en 2022 ». 

Le groupe Pierre Fabre s’est d’ores et déjà fixé plusieurs objectifs ambitieux et mesurables à court et moyen-terme :

  • 100% des nouveaux produits éco-conçus à partir de 2019 ;
  • 80 % des nouveaux extraits végétaux issus de plantes cultivées en agriculture biologique ou raisonnée (sans traitement phytosanitaire) d’ici 2021 ;
  • Une réduction de 30% des émissions de CO2 d’ici 2025 ;
  • Une réduction de 25% de la consommation d’énergie d’ici 2025.

 

A propos d’ECOCERT Environnement et ECOCERT 26000 :
ECOCERT Environnement est une filiale du groupe ECOCERT, engagé depuis 1991 pour l’agriculture biologique et le développement durable. Leader mondial de la certification en agriculture et cosmétiques biologiques, le Groupe accompagne les acteurs économiques dans la mise en place et la valorisation de bonnes pratiques environnementales et sociétales à travers des services de certification, formation et conseil. Spécialisé dans l’audit des démarches de développement durable, ECOCERT Environnement propose son évaluation ECOCERT 26000. Cette évaluation permet l’analyse et la validation de la stratégie et la mise en œuvre du système de management de la responsabilité sociétale des entreprises ; la confrontation de cette stratégie aux domaines définis par l’ISO 26000 et la proposition d’axes d’amélioration stratégiques et opérationnels, reprenant le principe d’amélioration continue. L’évaluation est réalisée sur les 7 questions centrales de la norme ISO 26 000 : Gouvernance, Droits de l’Homme, Relations & Conditions de Travail, Environnement, Loyauté des Pratiques, Questions relatives aux Consommateurs, Développement & Communautés.

 

Tags: