Pompiers du Tarn : Retour des renforts engagés à Saint-Martin

Les pompiers sont de retour après 15 jours d'intervention aux Antilles (document remis)

Les pompiers tarnais sont revenus ce dimanche après avoir passé quinze jours aux Antilles pour porter secours aux sinistrés. Au total, 64 sapeurs et marins pompiers des Bouches-du-Rhône, du Tarn, du Vaucluse et des Alpes-Maritimes avaient été déployés.

Le 07 septembre dernier, cinq sapeurs-pompiers Tarnais spécialisés dans le sauvetage déblaiement décollaient en direc­tion de Saint-Martin pour porter secours aux riverains.

L’appel fut lancé à minuit par l’EMIZ (État Major Interministériel de Zone) vers le SDIS du Tarn afin de mobiliser une cellule de Sauvetage Déblaiement et ainsi composer un HUSAR (Heavy Urban Search And Rescue), comprenez unité lourde de recherche et de sauvetage, internationale.

Cette cellule, mobilisée en cas de force majeur, s’est rendue sur les lieux du passage d’Irma, à Saint-Martin plus précisé­ment.

Les missions réalisées par l’équipe furent principalement du sauvetage, du déblaiement, du bâchage, de la recherche, du sauvetage, du dégagement de voie ainsi que du ravitaillement de population.

Après plus de deux semaines de travail, leur retour en métropole s’est déroulé dimanche. Ils ont atterri dans la nuit à Marseille et ont rejoint le Tarn, dans la matinée.

A France Bleu, Guillaume Daessle, chef de la section sauvetage déblaiement des marins-pompiers de Marseille a indiqué : « « Ça n’a pas été facile de repartir», C’est toujours difficile de voir des gens dans la détresse. On aimerait faire plus mais je pense qu’on a déjà fait tout ce qu’on a pu avec le coeur et avec l’envie. »

Des pompiers qui ont travaillé non-stop pendant quinze jours et qui ont désormais droit à quelques jours de repos.