Projet de classement des abords du canal du Midi, l’enquête publique a démarré

Vieux de 3 siècles, long de 360 km, attirant chaque année 200 000 plaisanciers et 1,5 million de cyclistes et randonneurs, le canal du Midi est exceptionnel à bien des égards. (Photo : DREAL Midi-Pyrénées).

L’enquête publique sur le projet de classement des abords du canal du Midi se déroule du 7 avril à 9h au 21 mai à 17h.

La préservation d’un patrimoine universel

En obtenant l’inscription du canal sur la liste du patrimoine mondial, la France s’est engagée à le gérer, à le préserver et à le transmettre aux générations futures. Le canal a été inscrit sur cette liste avec une zone dite « tampon », qui couvre le territoire administratif des communes traversées. L’UNESCO demande qu’une protection adaptée soit mise en place à l’intérieur de la zone tampon.

Garant du devenir du canal et de ses abords devant la communauté internationale, l’État, représenté par le préfet de région Midi-Pyrénées, préfet coordonnateur pour le classement des abords du canal du Midi, a retenu la procédure de  » classement au titre des sites « . C’est l’outil réglementaire répondant aux exigences de l’UNESCO qui est le plus à même de préserver la qualité des abords paysagers, en termes esthétiques, culturels, sociaux et économiques.

Un levier de développement des territoires

Le projet de classement des abords concerne une partie des grands paysages traversés par le canal qui forment son écrin indissociable et solidaire. Il relève du critère « pittoresque », prévu par la loi, qui traduit une appréciation esthétique à privilégier entre le canal et son territoire.

Le projet de classement doit permettre de préserver des terres agricoles viables, de concevoir un urbanisme respectueux des paysages, de développer une activité touristique équilibrée et durable.

L’enquête publique démarre

L’enquête publique sur le projet de classement des abords du canal du Midi se déroule du 07 avril 2015 à 09h00 au 21 mai 2015 à 17h00. Elle s’étend sur 90 communes et est ouverte dans 4 départements : Aude, Haute-Garonne, Hérault et Tarn. Le dossier d’enquête est consultable, aux heures d’ouverture habituelles, dans les vingt mairies lieux d’enquête :

Aude : Bram, Carcassonne, Castelnaudary, La Redorte, Narbonne, Port-la-Nouvelle, Saint-Paulet, Saissac, Sallèles d’Aude, Trèbes ;

Haute-Garonne : Ayguevives, Castanet-Tolosan, Ramonville-Saint-Agne, Revel, Villefranche de Lauragais ;

Hérault : Agde, Béziers, Capestang, Portiragnes ;

Tarn : Arfons.

Comment participer à l’enquête publique ?

En donnant son avis sur les registres d’enquêtes disposés dans les mairies lieux d’enquête ;
En adressant un courrier à l’attention de : M. le Président de la commission d’enquête au titre des sites des abords du canal du Midi, Préfecture de la région Midi-Pyrénées, SGAR/Mission développement durable du territoire, 1 place Saint-Etienne, 31038 TOULOUSE Cedex 9 :
En rencontrant les commissaires enquêteurs lors de leurs permanences : la liste est accessible sur le site de la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL) Midi-Pyrénées ;
En donnant votre avis en ligne sur le site de la DREAL Midi-Pyrénées.

Liens utiles : http://www.midi-pyrenees.developpement-durable.gouv.fr/le-canal-du-midi-r1737.html