Rencontre des Présidents des organismes départementaux de développement du Spectacle vivant en Région Occitanie

Partager sur :

Suite à la réforme territoriale et à la mise en place de la nouvelle grande région il existe désormais 7 associations départementales en Région Occitanie dont l’objet et les missions leur confèrent la qualification d’ « Organismes départementaux de développement territorial du spectacle vivant », tels qu’ils sont définis par le Ministère de la Culture et les représentants des collectivités territoriales dans la Charte nationale du 11 janvier 2006. Les élections départementales ont renouvelé les présidences de ces organismes départementaux et les élections régionales ont étendu le périmètre géographique et politique de l’action portée par ces structures.

Les nouveaux présidents ont souhaité se rencontrer pour partager et articuler les politiques départementales à l ‘échelon régional en signant une charte de coopération encouragée et soutenue par l’Etat, Direction Régionale des Affaires culturelles.

Laurent Vandendriessche, Président de l’ADDA du Tarn et Vice-président du Conseil Départemental, délégué à la Culture, recevra en présence de Laurent Roturier, directeur Régional des Affaires culturels ses collègues présidents accompagnés de plusieurs directeurs des organismes départementaux.

Chacune œuvre, sur son territoire, au développement des disciplines du spectacle vivant (musique, danse, théâtre, cirque, arts de la rue…) et pour certaines d’entre elles, des arts plastiques. Si leur histoire et leurs modalités d’intervention revêt des formes différentes, l’ensemble de ces structures partagent des missions et des interventions dans les domaines de/du :

  • la création, la diffusion et la production artistique,
  • le développement et sensibilisation des publics notamment des jeunes à travers des actions d’éducation artistique et culturelle dans les différents temps de vie (scolaire, périscolaire, temps libre)
  • l’accompagnement à la mise en place de politiques publiques et de projets de développement local par le conseil, l’expertise et l’information dans le cadre d’une compétence en ingénierie culturelle,
  • la formation qu’elle soit en direction des amateurs, des professionnels, des élus ou des pédagogues (Enseignements artistiques, Education nationale…)

Elles sont le fruit d’une politique concertée entre l’Etat et les départements concernés, qui les financent.

Les structures signataires décident de coopérer pour la mise en œuvre d’initiatives communes d’envergure régionale, sur le territoire de Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées.

Elles constituent ainsi une Plateforme régionale de concertation et d’action, réseau régional des Organismes départementaux de développement artistique territorial.

La Plateforme contribue à la définition et à la mise en oeuvre des politiques culturelles départementales et, plus largement, de l’ensemble des politiques territoriales, qu’elles soient de niveau local ou régional.

Elle est un espace de réflexion prospective et d’innovation sur les nouveaux enjeux des politiques culturelles : éducation artistique tout au long de la vie, culture et lien social, droits culturels, recomposition territoriale.

La Plateforme met en oeuvre des actions co-construites, plus-value des actions propres de chaque organisme, plus particulièrement en matière de formation qualifiante et de circulation de projets et d’équipes artistiques.