SDIS du Tarn : 67 sorties par jour en 2018

Partager sur :

Illustration (c) SDIS du Tarn

Le service départemental d’incendie et de secours (SDIS) du Tarn a réalisé 24 465 interventions en 2018 (soit plus de 67 opérations par jour en moyenne), en hausse de 4,9 % par rapport à l’année précédente.

Cette évo­lution importante d’activité, particulièrement sensible de juillet à octobre, a touché principalement l’activité « secours à personnes » avec 1 035 personnes secourues en plus au cours de l’année 2018 (pour un total de 20 760 personnes secourues). Cette augmentation a été sensible sur tout le territoire départemental, y com­pris en zone rurale.

Le mois d’octobre s’est avéré tout à fait particulier sur le plan opérationnel. D’abord, à la faveur d’une extrême sécheresse et de conditions particulièrement défavorables, les sapeurs-pompiers du Tarn ont été amplement sollicités sur le terrain des feux de végétation, notamment entre le 28 septembre et le 6 octobre derniers : 23 feux totalisant près de 70 hectares, essentiellement dans le sud du département (notamment Valdurenque 40 ha, Barre 10 ha, Labastide 7 ha, …). La gravité de la situation a justifié le concours des SDIS voisins (Avey­ron et Hérault) et celui de nombreux avions bombardiers d’eau de la base aérienne de sécurité civile de Nîmes-Garons, Trackers, Canadairs et Dash. Des détachements d’intervention préventifs ont même été mis en place pour la première fois dans le département durant les journées des 5 et 6 octobre. La situation était délicate, mais l’action de lutte a permis directement de sauver quatre maisons (dont deux in extremis) à Valdurenque, de préserver deux pylônes de téléphonie (Valdurenque et Barre) et d’éviter l’embrasement de centaines d’hectares de végétation. Malheureusement, 4 sapeurs-pompiers ont été blessés durant cet épisode.

Les intempéries sont ensuite venues mettre fin au risque de feux de végétation. Après que la foudre ait gra­vement endommagé le clocher de l’église de Saint-Amans-Soult le 9 octobre (heureusement, sans faire de victime), ce sont près de 200 interventions qui ont dû être effectuées dans le Tarn les 15 et 16 octobre pour lutter contre le phénomène d’inondation qui a gravement endeuillé le département voisin de l’Aude.

Le chiffre : 70

L’équivalent de 70 millions d’euros sauvés sur les feux d’habitation en 2018 par les sapeurs-pompiers du Tarn

Même si elles apparaissent minoritaires, les missions classiques de lutte contre les incendies représentent un enjeu impor­tant pour le SDIS. En effet, il est estimé que l’intervention des sapeurs-pompiers tarnais sur les feux d’habitation en 2018 a permis d’éviter la destruction de biens immobiliers à hauteur de 70 millions d’euros (dégâts évités par l’action de lutte contre le feu) et de sauver directement la vie de 5 personnes.

Lire aussi : Le SDIS et les gestionnaires des réseaux électriques du Tarn réunis pour une meilleure maîtrise du risque électrique