Service Ferroviaire Régional : la qualité est-elle vraiment au rendez-vous ?

Cela fait maintenant plusieurs années que l’Opposition régionale, sensible aux plaintes des collectifs d’usagers, dénonce les retards fréquents, les suppressions répétées de trains et les grèves dont sont victimes l’ensemble des Midi-Pyrénéens qui empruntent quotidiennement les TER.

Lors de la dernière Commission permanente de la Région, qui s’est tenue le 9 juillet, un avenant à la convention entre le Conseil Régional et la SNCF pour la période 2008-2017 était à l’ordre du jour. Celui-ci prévoit de fixer des objectifs qualités pour l’année 2015.

Les objectifs proposés ne répondent pas aux attentes légitimes des Midi-Pyrénéens.

– Parmi les objectifs de qualité de service aux usagers dans ce nouvel avenant, l’indicateur  » information en situation perturbée inopinée  » est fixé à 77% pour 2015, contre 90% pour 2011 ! Soit une véritable régression.

– A noter également que les « guides qualité en gare » sont en baisse de près de 3%.

– Quant aux résultats de l’indicateur « d’information en situation perturbée prévisible », celui-ci est en baisse comparé à 2014 ; résultat plutôt inconcevable dans la mesure où il s’agit d’une situation prévisible !

Au regard de ces données, l’Union des Elus de la Droite et du Centre considère que les objectifs fixés ne sont pas à la hauteur des 150 millions d’euros que la Région engage dans le transport ferroviaire régional, et que la qualité de ce service n’est vraiment pas au rendez-vous.

Groupe d’opposition au Conseil Régional, l’Union des Elus de la Droite et du Centre