Service Public de l’Insertion et de l’Emploi : la candidature du Tarn retenue

Le 28 avril s’est tenue en visio-conférence une réunion à laquelle participaient la Ministre Brigitte Klinkert et Christophe Ramond, Président du Conseil départemental du Tarn.

L’occasion de présenter le SPIE : Service Public de l’Insertion et de l’Emploi.

Lancé par l‘Etat le SPIE s’inscrit dans la stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté. Il a pour ambition de renforcer l’efficacité de l’accompagnement vers l’emploi des personnes qui rencontrent des difficultés particulières pour s’insérer sur le marché du travail. Cette volonté repose sur la conviction que seul l’accès à l’emploi permet une sortie durable de la pauvreté. Pour répondre à cette ambition, le Gouvernement a lancé une concertation et soutenu des expérimentations qui ont conduit à définir les contours de ce nouveau service public.

Dans un premier temps 14 territoires expérimentent le SPIE depuis mars 2020.

Ils sont désormais rejoints par 31 nouveaux territoires, dont le Département du Tarn, retenus dans le cadre de l’appel à manifestation d’intérêt lancé le 16 décembre 2020 puis par 35 territoires sélectionnés fin 2021.

En matière d’emploi, le Département n’en est pas à sa première mesure volontariste.

La crise sanitaire et son impact sur l’activité économique du pays nous obligent à accroître nos efforts, à repenser nos modes d’actions, à innover toujours davantage …

En matière d’emploi, nous redoublons d’effort pour aider les secteurs les plus touchés par la crise et soutenir la reprise d’activité. Le Département se mobilise pour lever les freins à l’embauche en menant une politique incitative et volontariste.

Le Service public de l’insertion et de l’emploi permettra de construire, avec nos partenaires, un socle d’engagements communs dans le but d’offrir à chaque personne un parcours personnalisé, qui tienne compte de sa situation individuelle.

Avec la mise en place du SPIE, nous démontrons à nouveau que la collectivité est capable d’engager une démarche de changement et ce, à plusieurs niveaux (technique, humain, numérique, …), afin de favoriser le décloisonnement et la co-construction de nos politiques en faveur du retour à l’emploi.

Nous devrons relever un défi de cohérence et de cohésion, en interne entre les DGA (informatique/finance/RH/Solidarité territoriale), mais aussi entre les directions au sein de la DGAS, et enfin entre institutions et partenaires de la collectivité.

Le Président du Conseil départemental du Tarn, Christophe Ramond, a rappelé que «cette candidature, nous l’avons construite avec nos partenaires : Pôle emploi , Missions locales , Cap emploi , CAF , MSA , CPAM , AFPA , Chambre d’agriculture , Chambre de métiers , Chambre du commerce et industrie. » Il a également tenu à les remercier « pour leur engagement dans cette démarche » avant de souligner que « c’est ensemble, en unissant nos forces et nos atouts que nous pourrons relever le défi de l’emploi et de l’insertion professionnelle. En matière d’emploi et d’insertion, nous avons su former un véritable « pack » tarnais capable d’innovation et de changement ! »

Tags: