Tennis de table : Un Grand Prix de Castres de haut vol

Partager sur :

114 joueurs représentant 39 clubs sportifs étaient présents au Grand Prix de Castres organisé le week-end du 18 et 19 avril par le Castres Tarn-Sud tennis de table. Une édition 2015 parfaitement réussie pour la plus grande satisfaction des organisateurs.

Ils venaient de Rhône-Alpes et plus particulièrement d’Albertville, d’Aquitaine (CAM Bordeaux, SAG Cestas, TT Passageois), d’Île de France (Savigny/Orge), du Languedoc-Roussillon (Le Crès Salaison TT, Béziers TT, Montpellier TT, Prades PSG TT, AP Narbonnaise, Trèbes TT) avec, bien sûr, une forte présence Pyrénéenne.

Les clubs les mieux représentés furent l’US Montauban TT et l’ASPTT Albi avec 9 participants, le TT Blagnacais et le TT Passageois avec 6 joueurs, l’ASPTT Toulouse, St Orens TT et le TT Plaisançois avec 5 joueurs.

«L’année dernière, nous avions souffert d’incidents informatiques dès le samedi matin, relayés par des incidents électriques provoquant de vraies pannes informatiques perturbant le bon déroulement des centaines de parties à disputer. Seul point positif, l’accumulation des retards avait boosté les ventes de la buvette et de notre partenaire équipementier TMAX» précisait à l’issue de la compétition le président du Castres Tarn-Sud tennis de table, Jean-Michel Balance. Cette année, grâce aux efforts des services municipaux, à la sécurisation de l’équipement informatique et à l’amélioration des procédures, les parties se sont enchaînées à un rythme soutenu.

«Il reste toujours des points à améliorer, par exemple le tableau à handicap en double KO. Cette expression signifie que lorsqu’on perd un match, on n’est pas éliminé mais «reversé» dans une sorte de repêchage qui permet de rester dans la compétition. La deuxième défaite est éliminatoire. De plus, il faut calculer le handicap positif (les points d’avance) dont va bénéficier le joueur le moins classé, ce qui implique un petit logiciel externe au système fédéral. Tout ceci mérite encore des progrès de visualisation et d’affichage» poursuivait le président.

 

Graines de champions

Le Relais par équipe de deux a permis d’associer quelques-uns des meilleurs joueurs du tournoi avec les jeunes espoirs locaux. C’est le cas d’Edouard De Gerando (11 ans) avec Thameur Mamia, le n°1 de la compétition. Ici, surprise du tirage au sort, face à Emeline Vieira, formée à Castres et qui a rejoint l’Asptt Toulouse à 12 ans, puis face à Paul Verdier (TT Frouzins), n° 3 du tournoi.

Le tableau Dames a vu la victoire de Juliette Gasquez de l’AP Narbonnaise, n° 273 française et encore cadette. Emeline est 2ème, Lise Montrot (US Montauban TT) et Nadia Loudig (UP Mazamétaine complètent ce podium à côté duquel on peut reconnaître Mme Algay, représentant la Ville de Castres et Fabiola Valette, notre dévouée Secrétaire Générale. Un grand bravo et des remerciements à notre partenaire pour ces magnifiques bouquets.

Chez les messieurs, comme chez les Dames, la hiérarchie a été respectée et le n°1 algérien qui évolue au CAM Bordeaux et se trouve à la 425ème place du classement général individuel l’emporte sur Alexandre Dominguez (US Montauban) n° 514 français et ancien vainqueur de ce tournoi.

«Rendez-vous les 16 et 17 avril 2016 pour une 10ème édition et, je l’espère, une grosse surprise» conclut Jean-Michel Balance.

D’ici là, le Castres Tarn-Sud tennis de table accueillera les championnats du Tarn individuels, dans toutes les catégories d’âge, messieurs et dames, le jeudi 14 mai prochain.

podium dame tennis de table

Le tableau Dames a vu la victoire de Juliette Gasquez
de l’AP Narbonnaise, n° 273 française et encore cadette.