Théâtre : Des Cailloux plein les poches

Partager sur :

L’Irlande -avec sa côte magnifique, constellée d’îles au roches escarpées et ses villages pittoresques- a déjà souvent servi d’arrière-plan à de nombreux films américains.

Des Cailloux plein les poches, l’histoire d’un tournage hollywoodien, se passe dans le comté de Kerry. L’imagination n’étant pas au pouvoir dans cette super-production, le film est baptisé «La Vallée tranquille», un énième mélodrame folklorique et romantique avec des fermiers miséreux, des aristocrates rapaces, et l’amour rédempteur entre la fille du châtelain et le fils d’un métayer.

Charlie et Jake, deux traîne-savates du coin au passé tourmenté et à l’avenir bouché, sont bien contents d’avoir décroché quelques semaines de figuration à 40 livres par jour. A eux seuls – ils interprètent également tous les autres personnages – ils vont nous faire vivre les péripéties de cette colonisation culturelle tragi-comique d’un petit coin de paradis irlandais par une grosse machine hollywoodienne.

Le spectacle a été créé au Théâtre La Bruyère en août 2003, avec Eric Métayer et Christian Pereira. Il a reçu 5 nominations aux « Molière » 2004 : Meilleur Spectacle Théâtre Privé, Meilleur Metteur en scène, Meilleure Adaptation, Meilleurs comédiens dont Eric Métayer.

« Au total, treize compositions savoureuses entremêlées. Pas le moindre temps mort. C’est réglé au quart de seconde, sur un rythme d’enfer (…). On n’en perd pas une miette et nos deux comédiens, mimes et imitateurs, s’en donnent à coeur joie, s’offrant, à l’occasion, une gigue aussi cocasse qu’entraînante. » Le Parisien

« (…) C’est truculent et d’une irrésistible drôlerie. » Pariscope

De Marie Jones
Texte français de Attica Guedj et Stephan Meldegg
Mise en scène : Stephan Meldegg, assisté de Véronique Viel
Décor : Edouard Laug, lumières : Jean-Yves Desaint-Fuscien
Avec Eric Metayer et Elrik Thomas
Durée : 1h30

Mercredi 9 novembre – 21h / Théâtre municipal