Thierry Carcenac : « Pour répondre à la colère : plus de justice et d’égalité »

Partager sur :

Le mouvement des gilets jaunes exprime l’importante colère qui monte dans le pays.

Pour répondre à l’urgence de la situation, les groupes socialistes de l’Assemblée Nationale et du Sénat ont déposé une proposition de loi visant à renforcer la justice sociale et l’égalité des citoyens face à l’impôt.

Nous proposons le rétablissement de l’ISF, l’élargissement du chèque énergie aux dépenses de carburants et l’annulation de la taxe carbone, mais sur ce point, il semble que le Président de la République nous ait entendus. Pour améliorer le pouvoir d’achat des plus fragiles et des classes moyennes, nous demandons la hausse de la prime d’activité, l’indexation des retraites sur l’inflation et la suppression de la hausse de la CSG pour les retraites inférieures à 3000 euros.

Au-delà de la crise sociale, le risque d’une crise institutionnelle menace. Le Président de la République doit y répondre notamment en renouant le dialogue avec les français, avec les corps intermédiaires et avec les élus locaux.

Nos forces de l’ordre ont, dans un contexte particulièrement difficile, su préserver l’ordre républicain. La violence n’est pas tolérable. N’ajoutons pas une crise économique à la veille de Noël, il est maintenant urgent de répondre à la détresse de nos concitoyens.

Thierry Carcenac
Sénateur du Tarn