Un bel anniversaire pour la centrale hydroélectrique EDF de La Bourélie

Le 18 septembre, à l’occasion de la 38ème édition des journées européennes du patrimoine, la centrale EDF de La Bourélie a ouvert ses portes au grand public pour célébrer son centième anniversaire.

Il y a un siècle, aux portes de Gaillac, la centrale de La Bourélie, alimentée par un barrage construit début des années 1900 sur les méandres du Tarn, émettait ses premiers battements de cœur.

C’est en 1946, après 24 ans aux mains de la Société Pyrénéenne d’Énergie Électrique, qu’EDF reprend l’exploitation de l’aménagement et de ses trois groupes de production de type Francis. Pour augmenter sa capacité de production, le barrage est réhaussé de 1,31 mètres en 1954, après des travaux mis à mal par une crue un an plus tôt.

Le passage des crues est un enjeu clé de l’exploitation des centrales sur le Tarn. 1930 est la plus grande crue connue : elle a vu le débit atteindre 3 500 m3/s, soit 45 fois le débit moyen du Tarn.

Aujourd’hui, les crues de type cévenol aux débits extrêmes et soudains mobilisent les hydrauliciens d’EDF 24h/24h pour assurer la sécurité et le passage des débits sur les barrages de La Croux et de Rivières, à l’amont de La Bourélie dont le réservoir participe à atténuer les effets de la crue et à lisser les débits à l’aval.

Les caprices de la rivière se manifestent aussi par des étiages sévères en saison estivale et jusqu’en automne. Grâce à une réserve d’eau d’un million de mètres cubes, la centrale fournit actuellement une énergie renouvelable de 26 millions de kilowattheures en moyenne par an, qui répondent aux besoins annuels de consommation électrique d’une ville de 10 000 habitants.

De 14h00 à 17h00, le public découvrira le cœur de cet outil de production d’énergie décarbonée en fonctionnement, témoin de l’histoire de l’hydroélectricité et de la richesse de notre patrimoine industriel régional.

La visite sera commentée par les hydrauliciens d’EDF Hydro Saut de Sabo, chargés de l’exploitation de 9 aménagements dont celui de La Bourélie.
Pour ceux qui veulent en apprendre plus, le circuit de visite les conduira vers l’atelier de maintenance mécanique spécialisée qui jouxte la centrale, accompagnés par l’équipe d’EDF Hydro Maintenance Gaillac-Castres.

L’occasion pour le grand public de partager et d’échanger avec des professionnels, notamment sur les opérations de maintenance en cours pour continuer à maintenir en bon état la belle centenaire : interventions sur le génie civil au niveau du barrage et de son canal d’amenée, entretien de l’alternateur du groupe de production n°3. En 2022, des travaux seront entrepris sur le parement du canal de fuite et le transformateur sera remplacé.
Depuis deux ans, pour optimiser la production de la centrale, 200 m2 de la toiture, soit l’équivalent d’un terrain de tennis, sont recouverts de 107 panneaux photovoltaïques Une première au service du développement des énergies renouvelables à EDF Hydro Sud-Ouest qui se reproduit déjà sur d’autres sites.

Tags: