Un chevreuil s’invite sur le parking des Laboratoires Pierre Fabre

Dérangé, le chevreuil a pris la poudre d’escampettes (Photo : Carole Photo)

Scène insolite mardi matin sur le site des Laboratoires Pierre Fabre, avenue du Sidobre, à Castres. En effet, des salariés se sont retrouvés nez à nez, sur le parking, avec un promeneur inhabituel : un chevreuil !

Ce dernier semblant désorienté n’a pas trouvé le moyen de s’échapper. Dérangé par trop d’agitation, le chevreuil a pris la poudre d’escampettes avant de prendre ses quartiers dans un parc à contrebas du parking. «Tantôt calme, tantôt agité, il faisait de grands bonds contre le grillage du parc», raconte un salarié. Un agent de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) est arrivé sur place avec un fusil hypodermique. Le cervidé a été endormi et capturé en fin de matinée. Si l’histoire ne dit pas comment il a atterri sur le parking, on sait en revanche que le cervidé a été relâché peu de temps après dans un bois à quelques kilomètres de la ville.

«On utilise soit le filet ou bien l’anesthésie quand on n’a pas le choix car il est difficile de capturer un animal affolé comme ça, hors de son milieu naturel» raconte l’agent de l’ONCFS. Le temps de se remettre de ses émotions et notre animal a pu retrouver son habitat naturel.

Déjà en 2009

Un chevreuil en errance à Castres est un cas quasi exceptionnel. Sa présence peut s’expliquer par le fait que les alentours de la commune sont entourés par les plaines, les bois et les pâtures. Déjà en 2009, un chevreuil avait fini sa promenade dans un jardin familial dans le quartier Saint Jean, chemin de la Bouriette.