Un deuxième scanner pour le CHIC Castres-Mazamet

Le CHIC vient d’installer son deuxième scanner dans les locaux du service d’imagerie. Pour rappel, il est réalisé plus de 18000 examens par an sur le premier scanner.

Le premier patient a été pris en charge sur ce 2ème scanner le lundi 10 mai par le Dr Charles BOUTEILLER et les équipes paramédicales, après des opérations de calibration et validations effectuées par les équipes du Service Biomédical, validées par l’Autorité de Sécurité Nucléaire.

Ce scanner supplémentaire constitue une avancée dans l’amélioration du service rendu au patient, qu’il soit hospitalisé ou venu en externe, grâce à l’extension du nombre de plages d’examens permise.

Il en résulte une meilleure accessibilité dans la programmation et une plus grande souplesse d’organisation de chaque examen. Cette augmentation des capacités va également mieux répondre aux contraintes des prises en charge de cette période de crise Covid, générant plus d’examens dans le respect de protocoles plus exigeants en temps et ressources.

Les médecins radiologues, manipulateurs, et tous les professionnels de ce service sont pleinement engagés dans cette première phase d’un changement qui va se poursuivre tout au long de l’année.

En effet, cette installation signe le démarrage d’une année de transformation du plateau d’imagerie du CHIC qui va doubler ses capacités en équipement de scanner et IRM d’ici l’automne et les remplacer par des matériels hauts de gamme. Il est prévu l’arrivée d’une 2ème IRM à la fin de l’été (dans le cadre du partenariat avec les radiologues hospitaliers et libéraux du GIE RIT) et le changement du scanner existant . Au terme de ces opérations, le CHIC disposera de 2 scanners et de 2 IRM

Ces nouvelles installations impliquent des réorganisations menées progressivement tout au long de l’année dans l’objectif d’un parcours en imagerie parfaitement fluide et d’une offre de soins renforcée, à leur terme.