Le barrage des Salvages s’offre un lifting

Une deuxième jeunesse. Depuis mars 2015 et jusqu’en décembre 2016, la retenue des Salvages, située prés de la ville de Castres, connaît un chantier de rénovation. Durant 2 ans, les équipes EDF et des entreprises spécialisées régionales vont notamment rénover 2 clapets d’environ 25 mètres de longueur sur 4 mètres de hauteur permettant de gérer le débit d’eau sortant de la retenue.

Pour se protéger d’une hausse du niveau d’eau sur l’Agoût, la zone de chantier sera isolée par des batardeaux, éléments métalliques destinés à isoler la zone d’intervention dans le plan d’eau et posés à l’amont et l’aval.

Les travaux

Travaux mécaniques sur les clapets : expertise du clapet, reprise des peintures des parties métalliques, remplacement d’éléments mécaniques (axes et paliers, brimbales axe de suspension, chaînes galles, étanchéités…), réhabilitation du treuil de manoeuvre.

Travaux de génie civil sur les clapets : réparation des bétons sur les radiers et les bajoyers (murs latéraux).

Autres travaux : remplacement du câble électrique aérien par un câble posé dans des goulottes.

Ce chantier, d’un montant total de 2 500 000 euros, va mobiliser une quinzaine d’entreprises régionales. Le barrage des Salvages a été construit en 1958. Situé à l’aval de l’usine hydroélectrique de Carla, sa fonction est de démoduler les eaux turbinées par les groupes de production lorsque ceux-ci démarrent rapidement pour répondre aux pointes de consommation d’électricité.

Les phases clés du chantier

Un clapet sera rénové chaque année selon le même planning

De février à fin mars, travaux préparatoires, dont l’accès en rive gauche de l’Agout (au niveau du Chemin des Fontaines avec la sécurisation de l’aqueduc d’adduction d’eau potable de la ville de Castres) ; de mi-mars à mi-avril, mise en place des batardeaux ; de mai à juillet, travaux mécaniques, génie civil et contrôle-commande ; à partir de début septembre, dépose des batardeaux.