Un objectif : l’Eurafrique

Partager sur :

La querelle du monde qui s’était longtemps située entre les Etats-Unis et l’Union Soviétique se fixe aujourd’hui entre l’Amérique et l’Asie c’est-à-dire l’Orient qu’il soit proche, moyen ou extrême.

L’océan pacifique a remplacé l’Atlantique qui pour les Etats-Unis ne donne que sur l’Europe.

L’Europe n’intéresse plus le monde qu’en restant une zone de consommation tant qu’elle pourra payer.

Il faut être un Continent pour paraître dans le conflit mondial qui s’annonce.

Que va-t-il arriver ? Cette péninsule déchiquetée de l’ancien Continent reste divisée et ne manquera pas d’être affaiblie par l’arrivée de toutes les misères de l’Afrique.

L’Afrique va croître dans la division et le sous-développement faute d’avoir débarrassé ses peuples de comportements irrationnels ou de déviations sectaires.

En outre, le développement exige la sécurité.

L’Europe a-t-elle les moyens de faire naître l’Eurafrique ?

L’Eurafrique : ceux qui voteront comme ceux qui ne voteront pas ne semblent pas y avoir encore pensé.

Jacques Limouzy