Une bourse pour quatre lycéens tarnais qui intègrent une grande école

Les lauréats et l'équipe DTGE

L’association Du Tarn aux Grandes Écoles a remis officiellement 4 bourses d’une valeur de 6000 € chacune à des lycéens scolarisés à Mazamet et Castres poursuivant leurs études dans l’enseignement supérieur sélectif.

Le dispositif de bourses a été mis en place par l’association auprès de ses lycées partenaires au cours de cette année, et les premiers versements auront lieu d’ici la fin du mois d’août. Ces bourses ont été co financées par des
entreprises tarnaises (Crédit Agricole, EURL Tressens, entreprise Maurel) et par des fonds nationaux levés par la fédération Des Territoires aux Grandes Ecoles, à laquelle Du Tarn aux Grandes Ecoles appartient.

La cérémonie de remise des bourses a réuni les 4 boursiers, leurs familles, les mécènes et de nombreux soutiens de l’association, dont le député du Tarn Jean Terlier, le sous-préfet de Castres M. François Proisy, l’adjoint à la mairie d’Albi Rolland Gilles et le maire de Saint-Sulpice Raphaël Bernardin. Nous remercions chaleureusement le golf de Fiac pour son accueil dans un cadre estival idéal, ainsi que l’entreprise Gwilo, jeune pousse tarnaise distribuant des gourdes isothermes personnalisables et nous ayant fait le plaisir d’offrir à chaque lauréat une gourde floquée du
logo de notre association.

Après avoir levé des fonds et informé les établissements partenaires du dispositif dans le dernier trimestre 2020, l’association Du Tarn aux Grandes Ecoles a reçu une douzaine de dossiers de candidats à ces bourses. Un jury d’attribution des bourses s’est rassemblé le samedi 4 mars 2021, réunissant des représentants de l’enseignement supérieur, des représentants des mécènes, et des membres de l’association. Les critères d’attribution des
bourses seront de 4 ordres : réussite académique, projet d’études pertinent et réfléchi, motivation, et critères sociaux.

Les boursiers et leurs parcours :

  • Camille, lycéenne de Soult (Mazamet) qui s’oriente à Nancy en PASS ;
  • Gregory, lycéen de Soult (Mazamet) qui s’oriente en prépa BCPST au lycée Pierre de Fermat (Toulouse) ;
  • Thomas, lycéen de Jeanne d’Arc (Mazamet), qui s’oriente en prépa MP2I au lycéen Pierre de Fermat (Toulouse) ;
  • Maxime, lycéen de Barral (Castres), qui s’oriente en prépa BCPST au lycée Sainte-Geneviève de Versailles.
Les lauréats

« Nous sommes particulièrement heureux et fiers de cette cérémonie de remise des bourses Du Tarn aux Grandes Ecoles, dont le lancement cette année a constitué le point d’orgue de l’action de notre association. Nous sommes d’autant plus satisfaits qu’elles ont été cofinancées par des entreprises tarnaises dans un contexte économique défavorable, et que les rencontres avec les familles confirment la cohérence sociale de ces bourses d’études, favorisant in fine le développement économique du Tarn » Désiré Bourdic-Girard, président de DTGE

À propos de l’association Du Tarn aux Grandes Écoles

Créée en juin 2018, Du Tarn aux Grandes Écoles fédère des étudiants, des jeunes professionnels et des chefs d’entreprise originaires du Tarn, en faveur de l’égalité des chances et du développement du territoire tarnais. L’association reconnue d’intérêt général souhaite remédier au manque d’informations sur l’orientation post-bac et à l’auto-censure des lycéens en organisant un système de parrainage et d’intervention dans 7 lycées, auprès des élèves de première et terminale. Du Tarn aux Grandes Écoles est membre de la Fédération nationale Des Territoires aux Grandes Écoles.

À propos de la fédération Des Territoires aux Grandes Écoles (DTGE)

Fondée en 2017, DTGE est une association loi 1901 visant à renforcer l’égalité des chances et à favoriser le développement économique de nos territoires. À cette fin, elle fédère des étudiants et diplômés issus des territoires en faveur de l’égalité d’accès aux filières sélectives et Grandes Écoles. Ce soutien tend à faciliter l’accès à l’information, lever l’autocensure et favoriser le retour sur le territoire des jeunes qui en sont issus. DTGE se déploie sur 23 territoires de métropole et d’outre-mer.