Une exposition consacrée au peintre Jacques Roumegoux

Partager sur :

Continuant son évocation des artistes locaux, le musée Jean Jaurès propose une rétrospective des talents de Jacques Roumegoux, personnalité castraise.

Jacques Roumégoux est né le 9 octobre 1927. Très tôt, il s’intéresse à la peinture et à la musique, qui sera du reste son premier métier, puisqu’il deviendra musicien d’orchestre en jouant de l’accordéon et du saxo, avant de se lancer dans la photographie. Toute sa vie la musique restera une activité très importante : il pratique le saxo avec le Jazz Band de Castres dans divers pianos-bars et le bandonéon à titre personnel. Il se marie en 1949 et s’installe comme photographe la même année à l’enseigne « Jack Photo », 25 rue Villegoudou à Castres.

Correspondant photo à la Dépêche du Midi, il sympathise avec Gaston Poulain qui vient d’être nommé conservateur du musée Goya. Très complices, ils mettent au point un système de communication, pour le musée, assez novateur pour l’époque : chaque personnalité de passage à Castres et visitant le musée est systématiquement photographiée et les clichés envoyés à la Dépêche du Midi.

En tant que peintre, après l’Atelier des Monges, il adhère à l’Atelier d’arts plastiques castrais qui organise plusieurs expositions de groupes. En 1968, il crée, avec d’autres, l’Atelier 7. À la fin des années 80, il change de style pour se lancer dans l’hyperréalisme. Ses œuvres seront exposées à Castres bien évidemment, mais aussi à Toulouse et à Paris, même après sa mort le 31 octobre 1991.

Entrée libre. Musée Jean Jaurès du 26 novembre au 27 février 2016