« Une vie cachée » : Ciné-débat avec Théociné

Lauréat de la Palme d’or en 2011 avec Tree of Life, qu’il n’était d’ailleurs même pas venu chercher sur la scène du palais des Festivals, contribuant encore un peu plus à entretenir la légende d’un cinéaste ultra secret, Terrence Malick a présenté en 2019 en compétition sur la Croisette huit ans après, avec Une vie cachée.

Proposé en avant-première par Théociné pour un ciné-débat le mardi 10 décembre à 19h45, le film Une vie cachée est inspiré de faits réels. Il raconte l’histoire de Franz Jägerstätter, paysan autrichien, qui refuse de se battre aux côtés des nazis. Reconnu coupable de trahison par le régime hitlérien, il est passible de la peine capitale. Mais porté par sa foi inébranlable et son amour pour sa femme, Fani, et ses enfants, Franz reste un homme libre. Une vie cachée raconte l’histoire de ces héros méconnus.

« Film sur la guerre et non pas de guerre » selon les propos de Thierry Frémaux (Président du festival de Cannes), l’œuvre de Malick raconte l’histoire de Franz Jägerstätter (August Diehl), fervent opposant au régime hitlérien, qui fut exécuté à l’âge de 36 ans par les Nazis en 1943 puis reconnu martyr en 2007 par Benoit XVI, et béatifié par l’Eglise Catholique.

Loin, très loin de l’esprit Rock’n Roll de son précédent film, Song to Song, Une vie cachée plongera donc les spectateurs dans les tourments d’une terrible période historique, qu’il avait déjà exploré dans son chef-d’œuvre absolu La Ligne rouge.

Avec Une vie cachée, Terrence Malick se plonge dans les profondeurs de l’âme et signe une ode à la spiritualité et à l’amour à travers ce couple de paysans autrichiens.

Renseignements et réservations : sur le site www.cgrcinemas.fr/castres ou aux caisses de votre cinéma. Tarifs : 7,40 € plein / 6,70 € carte CGR / 5€ Cinglés du Cinéma