Valéry Giscard d’Estaing

Présentation par Valéry Giscard d'Estaing du plan du Grand Sud Ouest à Mazamet le 17 novembre 1979 (Photos Ministère de l'Intérieur)

On comprendra l’émotion et la tristesse qui sont les miennes à l’annonce du départ de Valéry Giscard d’Estaing.

J’avais été dans trois des Gouvernements où il était Ministre des finances.

La présentation annuelle du budget telle que la faisait Giscard était un numéro de très haute voltige intellectuelle. Il restait un peu plus d’une heure sans l’aide du moindre papier que ce soit à exposer le budget annuel de la France. Il ne manquait rien, ni les chiffres, ni les difficultés, ni les impasses nécessaires.

Dans l’assemblée, on aurait pu entendre une mouche voler. Le silence était total, glacial dans l’opposition, plus chaud dans la majorité. Bref, cette présentation était un grand moment parlementaire.

J’ai été, dans le Gouvernement de Raymond Barre, son ministre durant les trois dernières années de son septennat.

J’avais participé à sa campagne présidentielle de 1981.

A 55 ans, il s’en alla effacé par François Mitterrand alors que celui qui l’avait aidé en 1974 mettait tous ses soins à le faire battre en 1981.

Au même âge que lui, aujourd’hui, je crois être l’un des derniers ministres de son dernier Gouvernement.

Jacques Limouzy

Le salut au Drapeau du Président d’Estaing au 8ème RPIMa de Castres devant le Monument aux Morts de Mazamet