Ce légume acheté en supermarché est plein de pesticides, vous devez l’acheter bio

Une étude de grande ampleur menée par l'organisation américaine Environmental Working Group a révélé la liste des légumes et fruits contenant le plus de pesticides. Parmi les 46 variétés les plus consommées au monde, certaines se distinguent par leurs taux élevés de contamination.Étant donné leur forte teneur en eau, les épinards absorbent les pesticides en grande quantité et deviennent ainsi les légumes les plus contaminés. Le chou frisé, les poivrons rouges et verts complètent le podium des légumes les plus contaminés. Chez les fruits il y a les fraises, les pêches, les poires et les nectarines.

Le plan Ecophyto, un espoir pour réduire l'utilisation des pesticides

Face à ces problèmes de contamination, le français a mis en place le plan Ecophyto. Celui-ci vise à réduire de moitié l'usage des pesticides d'ici 2030. Toutefois, Marc Fesneau, ministre de l'Agriculture, a annoncé la suspension temporaire de ce plan. Il précise qu'aucune molécule ne sera ré-autorisée pendant cette pause et il n'y aura pas de changements concernant les produits et molécules phytosanitaires.

Où trouver des fruits et légumes moins exposés aux pesticides ?

En attendant les avancées du plan Ecophyto, il est important de connaître les lieux où il est possible de se procurer des fruits et légumes moins contaminés par les pesticides. L'organisation américaine recommande ainsi d'acheter ces différents produits dans des magasins bio.

Cependant, certains légumes et fruits sont moins susceptibles de contenir des résidus de pesticides. Il n'est donc pas nécessaire de les acheter en magasin bio. Parmi eux, on retrouve :

  • Carotte
  • Champignon
  • Patate douce
  • Pastèque
  • Mangue
  • Kiwi
Lire aussi  Cette quinquagénaire se remarie, par la même occasion, elle en profite pour mettre sa fille dehors pour une raison absolument folle

Les inquiétudes des riverains face à l'utilisation des pesticides

Outre la consommation de fruits et légumes contaminés, les habitants vivant à proximité des terres agricoles s'inquiètent également de l'usage des pesticides dans leur environnement quotidien. Dans une tribune publiée dans Ouest-France, ils ont exprimé leur volonté de ne plus subir de contamination chronique due aux pesticides lorsqu'ils sortent dans leurs jardins, boivent leur eau ou lorsque leurs vont à l'.

La nécessité d'une prise de conscience collective

Afin de préserver la santé des consommateurs et l'environnement, il est indispensable que l'ensemble des acteurs prennent en compte les dangers liés à l'usage massif de pesticides. Les initiatives telles que le plan Ecophyto peuvent offrir des solutions pour réduire les risques et favoriser une agriculture plus respectueuse de l'environnement. Toutefois, la mise en place de ces programmes doit être accompagnée d'un engagement concret de la part du gouvernement et des exploitants agricoles.

Le rôle des consommateurs dans la lutte contre les pesticides

En tant que consommateurs, nous avons également un rôle à jouer pour soutenir une agriculture plus durable. Choisir des produits issus de l'agriculture biologique ou issus de circuits courts permet de valoriser les producteurs engagés dans une démarche respectueuse de l'environnement. De plus, il est important de se tenir informé sur les fruits et légumes les plus susceptibles de contenir des pesticides afin d'ajuster nos choix d'achat et protéger notre santé ainsi que celle de nos proches.

Étudiante convaincue que sans communication le monde ne fonctionne pas, j'ai suivi un parcours de Communication et de Multimédia. Passionnée dans tous les domaines que j'exerce, je rédige pour la semaine de Castres sur plusieurs sujets.