Cette semaine dans "la semaine" n°2026 du 31/12/2021

1076 views

Ces deux dernières années, la principale activité de Jacques Limouzy fut de rédiger ses mémoires, sa quatorzième publication. Quand il les remit aux Éditions Privat, le 24 septembre, il venait d’entrer dans sa 96e année. Le livre sort en librairie ce jeudi.

1961 views

Chers Lecteurs, Vous recevez la dernière édition de La Semaine de Castres. Depuis 1977, en format papier, et depuis 2015 en format numérique, vous avez fidèlement suivi les éditoriaux de Jacques Limouzy. Ce dernier souhaitait que le journal cesse de paraître après son décès. Nous respectons sa volonté.

3378 views

Alors que La Semaine de Castres parait pour la dernière fois, nous vous offrons cet extrait des mémoires de Jacques Limouzy qui raconte la création de notre journal, à l’issue des élections municipales de 1977.

1254 views

Cette chronique est la dernière... Ce journal était, selon sa définition « l'hebdomadaire départemental d'information politique de Jacques Limouzy ». Si cela confirmait que ses options ne sauraient être celles du politburo, l'on peut s'en référer à la déclaration conjointe de ses deux rédacteurs en chef successifs dans leur éloge funèbre

1833 views

Richard Amalvy se souvient de son arrivée à la permanence de Jacques Limouzy et salue tous ceux qui y ont partagé l’engagement politique de l’ancien ministre.

1965 views

J’ai fait la connaissance de Jacques Limouzy il y a près de cinquante cinq ans. Et puisque est venu le temps où il quitte ce monde je mesure combien je suis heureux de l’avoir approché et partagé avec lui de nombreux et éclairants moments, à jamais gravés dans ma mémoire.

1987 views

Le jeune tarnais Guilhem Carayon devient l’un des six porte-paroles de Valérie Pécresse pour la campagne présidentielle :  un atout médiatique aux convictions bien ancrées.

1213 views

Le département du Tarn connaît actuellement une dégradation de sa situation sanitaire. Comme au niveau national, le taux d’incidence est en constante augmentation et atteint un niveau très préoccupant. Cela se traduit par une pression hospitalière croissante conduisant à une quasi-saturation des services de réanimation.