Comment réduire l’impôt sur la fortune immobilière grâce au don ?

Face à l'augmentation de l'impôt sur la fortune immobilière (IFI) en , il existe des astuces légales permettant aux contribuables d'en réduire le montant. L'une des solutions est le recours au don en faveur d'organismes d'intérêt général ou de fondations reconnues d'utilité publique. Dans cet article, nous verrons comment fonctionne cette stratégie et quels sont les avantages offerts.

Le mécanisme du don IFI : une réduction d'impôt avantageuse

Pour les contribuables dont la valeur nette du patrimoine immobilier dépasse 1,3 million d', le recours au don IFI peut s'avérer particulièrement intéressant. En effet, selon les dispositions fiscales, il est possible de déduire 75% du montant de son don de son IFI dans la limite de 50 000 euros. Ainsi, une personne qui effectuerait un don de 10 000 euros bénéficierait d'une réduction d'IFI de 7 500 euros.

Il convient toutefois de préciser que cette réduction ne peut être accordée que si le don est réalisé au profit d'organismes éligibles, tels que des associations caritatives, des œuvres sociales ou culturelles ou encore des fondations reconnues d'utilité publique. Par exemple, vous pouvez faire un don IFI à la Fondation Arc pour lutter contre le cancer.

Comment choisir l'organisme bénéficiaire du don ?

Le choix de l'organisme auquel vous souhaitez faire un don IFI est essentiel pour optimiser votre réduction d'impôt. Pour cela, vous pouvez prendre en compte plusieurs critères :

  • L'éligibilité : comme mentionné précédemment, seuls certaines catégories d'organismes sont éligibles. Assurez-vous que l'organisation que vous choisissez appartient bien à l'une des catégories reconnues par l'administration fiscale (associations culturelles, fondations caritatives, etc.).
  • La transparence financière : il est important de vous assurer que l'organisme destinataire gère correctement les fonds qu'il reçoit et que ceux-ci vont bien financer les projets annoncés.
  • L'impact ou environnemental : privilégiez les organismes dont les actions sont susceptibles de produire des effets concrets et durables sur les problématiques qui vous tiennent à cœur.
Lire aussi  Le chèque énergie va-t-il être supprimé d'ici à la fin de l'année ?

Parrainer un proche

Au-delà du soutien financier direct pour une association spécifique sur son nom propre, le contribuable souhaitant bénéficier de la réduction d'impôt peut aussi choisir de parrainer un membre de sa famille. Cette option, qui consiste à soutenir financièrement une personne dans le besoin, peut également être intéressante d'un point de vue fiscal.

Donner à travers une fondation abritée

La fondation abritée permet à un individu ou à une entreprise de créer et gérer un fonds sous l'égide d'une fondation reconnue d'utilité publique. Ce dispositif est particulièrement adapté pour financer des projets spécifiques ou soutenir des causes précises sur le long terme. En choisissant cette solution, le donateur bénéficie d'avantages fiscaux similaires à ceux offerts par les dons IFI.

Les modalités pratiques du don IFI

Pour effectuer un don IFI, plusieurs étapes doivent être suivies :

  1. Identifier les organismes éligibles : s'informer sur les différentes structures pouvant recevoir des dons déductibles de l'IFI et leurs domaines d'intervention (ex : recherche médicale, environnement, éducation).
  2. Déterminer le montant du don : calculer le montant du don en tenant compte de la limite de 50 000 euros pour la réduction d'impôt, et de ses capacités financières personelles.
  3. Réaliser le don : effectuer le versement directement auprès de l'organisme choisi, soit par chèque, virement ou encore en passant par un site de crowdfunding spécialisé.
  4. Conserver les justificatifs : afin de bénéficier de la réduction d'impôt, il est indispensable de conserver les reçus fiscaux remis par l'organisme à titre de preuve.

En somme, le don IFI apparaît comme une solution efficace pour alléger son impôt sur la fortune immobilière tout en soutenant des causes importantes pour notre société. En veillant au choix des organismes et au respect des modalités pratiques, vous aurez la possibilité de donner du sens à votre contribution fiscale.

Étudiante convaincue que sans communication le monde ne fonctionne pas, j'ai suivi un parcours de Communication et de Multimédia. Passionnée dans tous les domaines que j'exerce, je rédige pour la semaine de Castres sur plusieurs sujets.