Les enfants nés pendant ce mois de l’année réussissent mieux à l’école selon une étude

Le mois de naissance d'un peut jouer un rôle important dans sa réussite scolaire, c'est ce que révèle une étude menée par des chercheurs de l'Université de Toronto, de Floride et de Northwestern. Dans cette étude publiée en 2017 dans le National Bureau of Economic Research, les chercheurs ont analysé les résultats académiques et les capacités cognitives de près de 1.2 million d'enfants âgés de 6 à 15 ans suivant un cursus scolaire standard.

Résultats : les enfants nés en août rencontrent plus de difficultés

  • Les enfants nés en août étaient ceux qui éprouvaient le plus de difficultés académiques.
  • L'étude explique cela par le fait qu'ils font partie des plus jeunes de leur classe aux États-Unis.
  • Un psychologue pour enfants, Lucie Rose, souligne l'importance d'une différence d'âge de 10 mois sur le développement cognitif ou l'apprentissage de la lecture.

La différence entre le système français et américain

Aux États-Unis, il est possible d'inscrire un enfant à l' maternelle seulement lorsqu'il atteint 5 ans. Ainsi, si un enfant n'atteint pas cet âge avant septembre, il devra attendre l'année suivante pour commencer l'école. En France, si un enfant a trois ans après la rentrée scolaire en septembre mais avant le 31 décembre de la même année, il peut toujours commencer l'école dès le début.

Quelles sont les conséquences sur le long terme ?

L'étude souligne que cette différence d'âge entre les élèves peut avoir des conséquences notables dans leur parcours scolaire. Les enfants nés en août ont tendance à éprouver plus de difficultés et peuvent ressentir un manque de confiance en leurs capacités. Cela peut conduire à des problèmes tels qu'une démotivation à apprendre, une faible estime de soi ou même un échec scolaire précoce.

Lire aussi  Cette méthode infaillible permet d’enlever la mousse sur son allée en seulement 15 minutes

Comment aider ces enfants ?

Face à ces constats, il est important de mettre en place des mesures pour soutenir ces élèves. Variabiliser les approches pédagogiques et être attentif au rythme d'apprentissage de chaque enfant peut être une première solution. Il est également crucial d'encourager et valoriser les progrès réalisés par tous les élèves, quel que soit leur mois de naissance.

Le mois de naissance, déterminant pour les autres domaines de vie ?

D'autres études ont également été menées pour mettre en lumière des caractéristiques associées au mois de naissance selon différents domaines :

  • Certaines recherches suggèrent que les personnes nées en ont une plus grande propension à éprouver des troubles de l'humeur, notamment la dépression saisonnière.
  • Une étude réalisée au Royaume-Uni a révélé que les enfants nés entre septembre et décembre étaient sous-représentés parmi les sportifs professionnels.

Faut-il modifier notre système éducatif ?

Les résultats de ces différentes études soulignent l'importance de prendre en compte le mois de naissance dans l'éducation des enfants. Les systèmes éducatifs actuels pourraient être améliorés pour mieux répondre aux besoins spécifiques des élèves nés en fin d'année. Certains suggèrent même de repenser totalement la manière dont sont organisées les classes, en créant par exemple des groupes d'âge plus homogènes ou en proposant des programmes adaptés à chaque tranche d'âge.

Le chemin vers une réussite scolaire équitable et adaptée à chaque enfant reste long et rempli de défis. Néanmoins, prendre en compte le lien entre le mois de naissance et la réussite académique permettrait déjà d'améliorer la situation de nombreux élèves qui se sentent limités par leur âge.

Étudiante convaincue que sans communication le monde ne fonctionne pas, j'ai suivi un parcours de Communication et de Multimédia. Passionnée dans tous les domaines que j'exerce, je rédige pour la semaine de Castres sur plusieurs sujets.