Sundar Pichai : un salaire très élevé pour le PDG de Google malgré beaucoup de licenciement

sundar pichai

Une rémunération controversée pour le patron de Google et Alphabet

Alors que Google a licencié 12 000 employés en 2022 à cause de la situation économique mondiale, la rémunération de son PDG Sundar Pichai s'élève à 226 millions de dollars. Il a donc reçu environ 800 fois le moyen des employés de Google. Cette situation soulève de nombreuses questions sur l'équité salariale et les priorités de l'entreprise.

La composition du salaire de Sundar Pichai

Dans le détail, la rémunération de Sundar Pichai se compose principalement d'actions. En effet, il a perçu 218 millions de dollars sous forme d'attributions d'actions, tandis que son salaire annuel de base s'élève à 2 millions de dollars depuis 2020. Enfin, il a également touché près de 6 millions de dollars en autres rémunérations, selon un document récemment publié par la Securities and Exchange Commission aux États-Unis. Pour comparaison, la rémunération annuelle médiane chez Alphabet se montait à 279.802 dollars en 2022.

  • Actions : 218 millions de dollars
  • Salaire annuel de base : 2 millions de dollars
  • Autres rémunérations : 6 millions de dollars

La crise économique et les licenciements massifs chez Google

Google traverse la la plus grave de son histoire, avec une baisse significative de ses revenus publicitaires. Cette situation a contraint l'entreprise à licencier 12 000 employés, soit 6 % de l'effectif total. Pourtant, le PDG de l'entreprise continue de bénéficier d'une rémunération considérable, soulevant des questions sur les choix de l'entreprise face à la crise.

Les autres géants de la tech également impactés

Google n'est pas la seule entreprise du secteur à être touchée par le ralentissement économique mondial. Les autres membres du groupe GAFA ont également dû prendre des mesures drastiques pour faire face à la situation :

  • Meta (anciennement ) : 11 000 employés licenciés fin 2022
  • Amazon : prévoit de licencier 18 000 personnes en 2023
  • Apple : également confrontée à des difficultés économiques, sans annonce de licenciements pour le moment
Lire aussi  Les applications mobiles qui vont changer vos soirées

Des économies partout sauf pour les dirigeants ?

Face à cette situation difficile, Google a mis en place des économies sur tous les fronts, jusqu'à réduire les fournitures de bureau disponibles pour les employés. Cependant, la rémunération des dirigeants ne semble pas avoir été touchée par ces mesures d'austérité. La question se pose donc : est-ce que les sacrifices demandés aux employés sont justes et proportionnés ?

Les inégalités salariales en question

La révélation de la rémunération du PDG Sundar Pichai met en lumière les inégalités salariales persistantes au sein des entreprises du secteur technologique. Si les revenus des dirigeants sont souvent liés à la performance de l'entreprise, il est nécessaire de remettre en question ces pratiques lorsque les travailleurs subissent les conséquences d'une crise économique mondiale.

Malgré les difficultés rencontrées par Google et les autres géants de la tech, le PDG Sundar Pichai continue de bénéficier d'une rémunération exceptionnelle. Cette situation soulève des questions sur l'équité des politiques salariales dans le secteur et sur les priorités de l'entreprise face à une crise économique mondiale. Il est crucial pour les entreprises technologiques de revoir leurs pratiques et de mettre en place des mesures plus équitables pour tous leurs employés.

Sources

  • https://www.tomsguide.fr/sundar-pichai-le-pdg-de-google-a-gagne-226-millions-de-dollars-en-2022-en-depit-des-12-000-licenciements/
  • https://www.frandroid.com/marques/google/1674391_le-pdg-de-google-sundar-pichai-a-touche-226-millions-de-dollars-malgre-12-000-licenciements
  • https://www.channelnews.fr/le-pdg-de-google-a-recu-226-millions-de-dollars-en-2022-malgre-les-licenciements-124579
  • https://www.crumpe.com/2023/04/le-pdg-de-google-sundar-pichai-a-recolte-226-millions-de-dollars-malgre-les-licenciements/
Philippe-dufrez
Philippe Durez etait dans une autre vie un professionnel du marketing basé en France. Il est actuellement directeur de la rédaction, dans le webzine La Semaine de Castres.