Aides aux personnes handicapées (AAH) : Voici le département Français le moins aidé !

Selon le centre régional pour les études, actions et informations en faveur des personnes vulnérables, le taux de non-accès aux aides sociales pour les personnes handicapées est relativement élevé en Guyane française. Cette situation paradoxale s'explique notamment par la démographie particulière du territoire.

Taux de bénéficiaires des aides sociales inférieur en Guyane française

D'après une étude menée par Creai (Centre Ressources pour les professionnels de l' Sociale et Solidaire) en août 2023, les prestations pour personnes handicapées sont deux fois moins importantes en Guyane qu'en métropole. Ainsi, selon cette même étude, en 2022, 20 personnes sur 1000 âgées de 20 à 64 ans bénéficiaient de l'AAH (Allocation aux Adultes Handicapés) en Guyane, contre 34 en France métropolitaine. En ce qui concerne l'Allocation d'Éducation de l' Handicapé (AEEH), 21 enfants sur 1000 de moins de 20 ans y avaient droit en Guyane, là encore moins que les 27 sur 1000 en métropole.

La population immigrée, une source de difficultés d'accès aux aides sociales

Pour Sophie Bourgarel, membre de Creai Guyane et responsable de l'étude, la raison de ce non-accès aux aides sociales en Guyane réside en partie dans le nombre important de personnes issues de l'immigration. En effet, celles-ci rencontrent souvent des difficultés à effectuer les démarches administratives nécessaires pour accéder aux différentes allocations liées au handicap.

  • Niveau de langue insuffisant pour comprendre et remplir les documents demandés
  • Méconnaissance des dispositifs existants en matière d'aides sociales et médico-sociales
  • Réticence à se déclarer comme personne handicapée pour éviter la stigmatisation
Lire aussi  Pôle Emploi : Cette aide de 930 euros pourrait vous être accordé, mais à certaines conditions !

Conséquences sur la santé des enfants handicapés

L'une des conséquences directes de ce manque d'accès aux aides sociales est un impact sur la santé des enfants dont les familles ne disposent pas du soutien financier nécessaire. « Tout cela peut créer de légères atteintes neurologiques qui rendent les enfants moins adroits avec leurs mains; leurs capacités motrices peuvent également être touchées« , avertit Sophie Bourgarel.

Leur prise en charge médicale peut également être retardée, aggravant ainsi les difficultés qu'ils rencontrent dans leur vie quotidienne et scolaire.

Plus de 700 enfants en attente d'une place en centre médico-social

Selon les chiffres fournis par Creai, plus de 700 enfants sont actuellement sur une liste d'attente pour obtenir une place dans un centre médico- en Guyane française. Cette situation met en évidence le besoin urgent de renforcer et d'améliorer les structures d'accueil et d'accompagnement des personnes handicapées sur le territoire, tant en termes de personnel spécialisé que d'infrastructures adaptées.

Pistes d'amélioration pour un meilleur accès aux aides sociales

Face à ces constats, il apparaît essentiel de mettre en place des actions visant à faciliter l'accès aux aides sociales pour les personnes handicapées en Guyane. Parmi les solutions envisageables :

  • Renforcer l'information et la sensibilisation sur les dispositifs existants (AAH, AEEH, etc.) auprès des populations concernées
  • Mettre en place un accompagnement personnalisé dans les démarches administratives pour faciliter l'accès aux allocations et autres prestations
  • Développer les partenariats entre les différents acteurs du secteur médico-social (associations, services publics, établissements scolaires) pour une prise en charge globale et coordonnée des personnes handicapées et de leur famille
  • Investir dans la formation et le recrutement de professionnels qualifiés pour assurer un suivi adapté des personnes handicapées en matière de santé, d'éducation et d'insertion professionnelle
Lire aussi  Le gouvernement va verser une prime "pouvoir d'achat" de 800€ ! Êtes-vous concernés ?

En conclusion, il est nécessaire de renforcer les dispositifs d'aides sociales destinés aux personnes handicapées vivant en Guyane française, afin de garantir un niveau de vie équitable, un soutien à leurs besoins spécifiques et une intégration harmonieuse au sein de la société guyanaise.

Philippe-dufrez
Philippe Durez etait dans une autre vie un professionnel du marketing basé en France. Il est actuellement directeur de la rédaction, dans le webzine La Semaine de Castres.