Ce métier payé jusqu’à 4900€ net par mois ne demande qu’un CAP et pourtant personne ne veut le faire

Dans un marché du travail de plus en plus compétitif, il est courant de penser que seules les professions nécessitant des études longues peuvent garantir un confortable. Cependant, certaines professions accessibles avec des formations courtes offrent également la possibilité de gagner très bien sa vie. C'est le cas du métier de plombier, qui peut rapporter jusqu'à 5 000 euros net par mois. Découvrons ensemble ce secteur d'activité porteur et ses opportunités.

L'accès à la profession : une formation courte et accessible

La profession de plombier requiert principalement un Certificat d'Aptitude Professionnelle (CAP) en installations sanitaires ou thermiques, obtenu après une formation de deux ans. Cette formation courte et accessible permet d'acquérir rapidement les compétences nécessaires pour exercer le métier et répondre aux besoins du marché. Il est également possible de suivre un Brevet Professionnel (BP) pour se spécialiser dans un domaine particulier, comme le chauffage ou les énergies renouvelables. Certaines écoles proposent également des formations en alternance, combinant cours théoriques et expérience pratique en entreprise, favorisant ainsi l'insertion professionnelle des jeunes diplômés.

Un secteur en pleine croissance et porteur d'emplois

Le secteur de la plomberie offre actuellement de nombreuses opportunités d'emploi. Selon France Travail, on dénombre près de 12 000 offres d'emploi sur son site dont 4 700 CDI. La demande est particulièrement élevée dans le domaine des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique, où les compétences des plombiers sont requises pour installer et entretenir les nouveaux équipements écologiques. Par ailleurs, la profession connaît un fort taux d'embauche en CDI, avec une moyenne de salaire oscillant entre 2 500 et 3 500 euros net par mois pour les employés expérimentés.

Lire aussi  Avec un salaire minimum de 3000€, ce pays frontalier recrute des Français à tour de bras

Un métier aux revenus attractifs et évolutifs

Si les salaires peuvent varier en fonction du lieu d'exercice ou des années d'expérience, il est tout de même possible pour un plombier indépendant de gagner plus de 5 000 euros par mois. En effet, en 2017, les revenus moyens des -entrepreneurs dans le domaine de la plomberie, du chauffage et des installations étaient supérieurs à 5 000 euros par mois pour les meilleurs. Cette situation est surtout due au manque de professionnels qualifiés sur le marché et à la valorisation des compétences techniques acquises lors de la formation initiale.

Une profession encore largement dominée par les hommes

Malgré ses opportunités et sa croissance, la profession reste majoritairement masculine, avec très peu de femmes exerçant ce métier. Selon l'Observatoire des du Bâtiment, on comptait en 2021 plus de 21 000 plombiers hommes contre seulement 61 femmes. Ce constat reflète la difficile mixité des métiers du bâtiment en général, mais constitue également une opportunité pour les femmes souhaitant s'orienter vers cette profession. Les entreprises du secteur sont de plus en plus désireuses d'embaucher des professionnelles qualifiées afin de répondre à la demande et de diversifier leurs équipes. Le métier de plombier présente de nombreux avantages : formation courte, possibilité d'évolution, salaire attractif, emploi stable et marché porteur. Il est temps de dépasser les stéréotypes et de considérer ce secteur d'activité comme une véritable voie d'avenir pour ceux et celles qui souhaitent exercer une profession technique et bien rémunérée. Le potentiel de croissance dans le domaine des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique devrait assurer un avenir prometteur au métier de plombier.

Étudiante convaincue que sans communication le monde ne fonctionne pas, j'ai suivi un parcours de Communication et de Multimédia. Passionnée dans tous les domaines que j'exerce, je rédige pour la semaine de Castres sur plusieurs sujets.