C’est le pire riz à acheter en magasin selon 60 millions de consommateurs

En janvier 2024, l'association a révélé des résultats alarmants concernant la présence de résidus de pesticides dans différentes variétés de riz. Parmi les 40 références testées, certaines se sont avérées particulièrement touchées. Découvrez quels produits éviter pour préserver votre santé.

Analyse des résidus de pesticides dans les principales variétés de riz

Les variétés de riz examinées

L'étude réalisée en début d'année 2024 par 60 millions de consommateurs a porté sur plusieurs types de riz largement consommés en . Les variétés sélectionnées incluaient :

  • 14 paquets de riz basmati
  • 10 paquets de riz thaïlandais
  • 6 paquets de riz long grain et de Camargue

Cet échantillon représentatif couvrait les marques populaires disponibles en supermarchés français.

Résultats et conclusions de l'analyse

Sur les 40 références testées, 15 contenaient des résidus de pesticides. Les résultats ont particulièrement inquiétants pour les produits non biologiques. En effet, les analyses ont montré une contamination significative dans ces variétés, contrastant avec les options biologiques qui étaient exemptes de telles substances nocives.

Le riz basmati non bio  : principal coupable

Origines et pratiques agricoles

La plupart des riz basmati non biologiques analysés provenaient de deux pays : l'Inde et le Pakistan. Ces pays sont connus pour leur utilisation intensive de pesticides dans l'agriculture. Selon Delphine Marie-Vivien, chercheuse au Cirad, la situation a empiré il y a environ quinze ans lorsque ces producteurs ont adopté des variétés de riz plus productives, nécessitant davantage de traitements chimiques pour maximiser les rendements.

Les marques les plus concernées

Parmi les packs de riz basmati non bio les plus affectés, on retrouve :

  • Saint-Éloi vendu par Intermarché (note de 9/20)
  • Basmati Ben's, Vivien Paille, et U Rice (note de 8/20 chacun)
Lire aussi  Ce déodorant anti-transpirant est le plus efficace selon “60 millions de consommateurs”

Ces produits possèdent des molécules potentiellement dangereuses, raison pour laquelle ils obtiennent des notes assez faibles dans cette étude.

Optez pour les alternatives bio

Pourquoi choisir le riz biologique

Pour éviter l'ingestion de résidus de pesticides, 60 millions de consommateurs recommande de se tourner vers des options biologiques. Le riz bio, y compris le basmati et celui de Camargue, n'a révélé aucune trace de ces substances chimiques nocives lors des tests effectués.

Les avantages du riz bio

Choisir du riz bio présente plusieurs avantages :

  • Absence de pesticide : réduit les risques pour la santé.
  • Agriculture respectueuse : meilleure pour l'environnement et souvent associée à des méthodes durables.
  • Sécurité alimentaire : répond aux normes strictes pour garantir une alimentation saine.

Conseils pour acheter du riz sain

Lire les étiquettes

Il est crucial de lire attentivement les étiquettes des paquets de riz pour comprendre leur origine et déterminer s'ils sont biologiques. Cherchez les certifications bio officielles qui garantissent que le produit respecte les normes européennes ou nationales en matière d'agriculture biologique.

Favoriser les circuits courts

Privilégiez les fournisseurs locaux et favorisez les achats directs auprès des producteurs quand c'est possible. Cela permet non seulement de soutenir l'économie locale mais aussi de bénéficier de produits généralement soumis à moins de traitements chimiques grâce à des réglementations plus strictes.

Conclusion  : faire des choix éclairés

Avec les informations fournies par 60 millions de consommateurs, il devient essentiel de faire des choix alimentaires plus avertis concernant le riz. En préférant des options biologiques et en étant attentif aux origines et pratiques agricoles des produits achetés, vous contribuez à préserver votre santé tout en soutenant une agriculture plus durable. Ne passez pas outre cet aspect clé de notre alimentation quotidienne, car chaque petit geste compte pour un avenir plus sain.

Étudiante convaincue que sans communication le monde ne fonctionne pas, j'ai suivi un parcours de Communication et de Multimédia. Passionnée dans tous les domaines que j'exerce, je rédige pour la semaine de Castres sur plusieurs sujets.