Se garer à cet endroit peut coûter jusqu’à 575€, cette règle est à connaître absolument

xr:d:DAF6JHW2BeI:1118,j:3763179224459350588,t:24031509

De nombreux conducteurs ignorent que stationner leur véhicule près d'un passage piéton peut leur coûter cher. Afin d'éviter de tourner en rond pendant plusieurs minutes, certains sont prêts à prendre le risque d'une en se garant sur une place réservée aux taxis, aux livraisons, aux transporteurs de fonds, et parfois même sur celles destinées aux personnes à mobilité réduite. Il y a également ceux qui s'arrêtent sur un trottoir ou sur un passage piéton, obligeant les piétons à contourner la voiture pour traverser la chaussée.

C'est relativement nouveau, mais depuis début 2020, il est strictement interdit de stationner votre véhicule à moins de 5 mètres en amont d'un passage piéton, sauf s'il s'agit d'un emplacement de stationnement délimité par des marquages au sol. Par exemple, sur une route sans marquage pour le stationnement, stationner avant un passage piéton n'est autorisé que si vous laissez une distance de cinq mètres entre le pare-chocs de votre voiture et le début des bandes blanches. Se garer à moins de cinq mètres en amont d'un passage piéton sans un attribué revient à se garer sur le passage piéton lui-même.

Sécurité renforcée autour des passages piétons

Afin d'améliorer la sécurité autour des passages piétons, qui sont des lieux de nombreux accidents corporels, toutes les villes de ont été interdites d'offrir de nouvelles places de stationnement – se référant spécifiquement à celles délimitées par des lignes discontinues – dans les 5 mètres avant un passage piéton depuis les trois dernières années.

Sanctions encourues en cas de non-respect de cette règle

Pour ceux qui ne tiennent pas compte de cette législation et décident de stationner leur véhicule trop près d'un passage piéton, le montant de l'amende s'élève à 135 euros pour un stationnement très gênant

Lire aussi  Ces 2 crèmes pour visage sont à éviter absolument selon 60 millions de consommateurs

Sachez que cette amende peut être minorée si vous la payez rapidement ou majorée en cas de retard. De plus, votre véhicule peut également être mis en fourrière.

Conseils pour éviter les amendes liées au stationnement

Pour éviter de mauvaises surprises et préserver la sécurité des piétons, voici quelques conseils à suivre :

  • Respectez les distances de stationnement : assurez-vous de toujours laisser au moins 5 mètres entre votre voiture et le passage piéton
  • Ne stationnez jamais sur un trottoir, même pour une courte durée : au-delà de l'amende, cela peut être particulièrement dangereux pour les piétons
  • Si vous remarquez qu'une place de stationnement est réservée aux taxis ou aux personnes à mobilité réduite, ne vous y garez pas : mieux vaut chercher ailleurs.
  • Pensez à utiliser les parkings publics lorsque vous êtes en centre-ville
  • En cas de doute, n'hésitez pas à vous renseigner auprès des forces de l'ordre ou de la mairie concernant les règles spécifiques de la zone où vous souhaitez vous garer

Le respect des règles garantit la sécurité de tous

Il est important de rappeler que les règles concernant le stationnement près des passages piétons ont été mises en place pour assurer la sécurité aussi bien des automobilistes que des piétons. En suivant ces conseils et en faisant preuve de prudence, vous contribuez à réduire le risque d'accidents et évitez également les amendes désagréables. N'oubliez pas que se garer correctement ne prend généralement que quelques instants supplémentaires, alors que les conséquences d'un mauvais stationnement peuvent être beaucoup plus graves et coûteuses.

Étudiante convaincue que sans communication le monde ne fonctionne pas, j'ai suivi un parcours de Communication et de Multimédia. Passionnée dans tous les domaines que j'exerce, je rédige pour la semaine de Castres sur plusieurs sujets.