Votre permis pourrait vous être retiré très bientôt et même si vous avez encore des points

L'obtention définitive du de conduire après avoir réussi l'examen pourrait bientôt être remplacée par une série de conditions médicales à remplir pour garder le fameux papier rose tout au long de la vie. Une nouvelle réglementation étudiée au niveau européen prévoit notamment des contrôles médicaux périodiques pour tous les détenteurs d'un permis de conduire.

Des examens médicaux pour maintenir son permis

La principe du permis de conduire manquera bientôt de reconnaissance si ce projet de loi entre en vigueur. Aujourd'hui, en plus de la possibilité de perdre votre permis pour avoir perdu tous vos points, un nouveau règlement proposé au niveau de l'Union européenne prévoit que tous les titulaires d'un permis devront subir des examens médicaux pour continuer à exercer leur droit à conduire une . Cette mesure n'est pas nouvelle : certains pays voisins, comme l'Italie, l'Espagne ou les Pays-Bas, ont déjà rendu obligatoire ces types de contrôle médical pour pouvoir détenir un permis. Un exemple est donné où un jeune conducteur qui obtient son permis à l'âge de 18 ans serait tenu de passer un contrôle médical à l'âge de 33 ans.

  • Examen médical tous les 15 ans et tous les 5 ans dès 70 ans.
  • Chaque État membre pourrait rendre les examens plus complexes.
  • Éventail d'examens plus approfondi pour les personnes âgées.

Quels seraient ces contrôles médicaux ?

S'il existe déjà des exemples de tests médicaux basiques dans certains pays, la mise en place de cette réglementation européenne pourrait signifier que chaque pays serait libre d'imposer des examens plus complexes. Ainsi, il est facile d'imaginer qu'un examen médical pour une personne âgée de 75 ans différerait grandement de celui d'une personne de 35 ans, y compris des tests plus poussés pour évaluer les capacités physiques et mentales. Dans l'état actuel du texte qui circule actuellement auprès des instances européennes, un individu devrait se soumettre à un examen médical tous les 15 ans jusqu'à l'âge de 70 ans ; au-delà, les examens auraient lieu tous les 5 ans.

Lire aussi  J'avais 13€ sur mon compte en banque avant de gagner 2,4 millions d'euros au loto, mais, je n'ai rien dépensé pendant des semaines, voici pourquoi

Pourquoi une telle mesure ?

Tout d'abord, il est important de noter que ces nouvelles règles ont pour objectif de renforcer la sécurité routière en , qui fluctue selon les statistiques actuelles. En France, par exemple, alors que leur nombre a considérablement reculé depuis le début des années 2000, les accidents mortels sur la route sont toujours en hausse en 2021 malgré les restrictions liées au confinement et aux déplacements.

Un changement radical dans l'approche de la conduite en France ?

Dans l'Hexagone, cette proposition de loi pourrait représenter un véritable tournant dans la manière dont les conducteurs français envisagent leur droit à conduire. En effet, jusqu'à présent, le fait de perdre son permis pour une question de points est souvent perçu comme injuste ou malvenu et serait probablement mieux accueilli si les autorités publiques mettent en place des outils de sensibilisation adaptés.

Si cette nouvelle mesure venait à passer, il est clair qu'une grande majorité des automobilistes devraient repenser leur comportement sur la route, notamment en évitant les comportements dangereux et en adoptant une attitude plus responsable face à la sécurité routière à long terme.

D'autres mesures à l'étude

Outre les contrôles médicaux imposés aux détenteurs d'un permis de conduire, plusieurs autres propositions sont actuellement débattues au niveau européen pour renforcer la sécurité routière, notamment :

  • L'intensification des actions de sensibilisation contre l'alcool au volant ou l'utilisation du téléphone portable tout en conduisant.
  • Le développement d'infrastructures routières plus sûres, avec davantage de séparateurs entre les voies de circulation.
  • La possibilité d'une formation obligatoire régulièrement mise à jour pour les conducteurs.
Lire aussi  Des clous de girofle et une orange, cette astuce insoupçonnée pour purifier l'air de la maison naturellement

Quoi qu'il en soit, il semble que le traditionnel permis de conduire à vie risque de connaître ses dernières heures sur le sol européen. Une chose reste certaine : la sécurité des usagers de la route est au centre de ces potentielles évolutions, et seul l'avenir nous dira si cette nouvelle approche sera vraiment bénéfique.

Étudiante convaincue que sans communication le monde ne fonctionne pas, j'ai suivi un parcours de Communication et de Multimédia. Passionnée dans tous les domaines que j'exerce, je rédige pour la semaine de Castres sur plusieurs sujets.