Cette amende de 68€ que la plupart des automobilistes risquent quand il gèle est pourtant méconnue

La saison hivernale est propice à des conditions de circulation difficiles. En effet, le froid, la pluie, la neige et le brouillard rendent la conduite souvent plus délicate que durant les autres saisons. Les routes glissantes et la visibilité réduite augmentent donc les risques d'accidents.

Le nettoyage insuffisant du pare-brise : une mauvaise habitude responsable d'accidents

L'une des principales causes d'accidents en hiver est liée au fait qu'en cas de gel, beaucoup de personnes se contentent de dégager seulement une partie de leur pare-brise afin de gagner du temps. Mais attention, un pare-brise mal dégagé peut gravement limiter votre vue sur la route et rendre ainsi difficile la perception des véhicules environnants, des panneaux de signalisation, des feux tricolores ou encore des obstacles qui peuvent surgir à tout moment.

Rappelons également qu'un pare-brise mal dégagé expose les conducteurs à une forfaitaire. Celle-ci est généralement de 68 , mais peut être ramenée à 45 euros si le paiement est effectué dans un délai de 15 jours. Ainsi, se donner la peine de passer quelques minutes supplémentaires à gratter son pare-brise même sous un froid glacial devient une évidence pour éviter un tel désagrément.

Conseils pour bien dégager son pare-brise en hiver

Afin de prévenir les risques d'accidents et d' liées à un pare-brise mal dégagé, il est important de suivre quelques recommandations :

  • Se munir d'un grattoir à glace adapté : il existe des modèles ergonomiques permettant d'éviter de se blesser ou de fatiguer inutilement votre bras lors du grattage.
  • Prévoir un temps de dégivrage suffisant : accordez-vous au moins 5 à 10 minutes avant de prendre la route pour effectuer cette tâche essentielle. Il est préférable de partir quelques minutes plus tard plutôt que de rouler avec une visibilité réduite.
  • Vérifiez l'état de vos balais d'essuie-glace : des balais en bon état faciliteront le dégagement de la glace présente sur votre pare-brise.
  • Opter pour un traitement anti-givre pour le pare-brise : plusieurs produits existent sur le marché pour faciliter le dégivrage et limiter la formation de givre sur le pare-brise.
  • Penser également à dégager tous les autres vitrages du véhicule : les fenêtres latérales avant, arrière ainsi que le toit ouvrant doivent également être dégagés avant de prendre la route.
Lire aussi  En pleine confection de gâteaux, la vie de ce couple va basculer à cause d’une…

Les autres infractions liées aux conditions hivernales

Outre un pare-brise mal dégagé, il existe d'autres causes possibles d'amendes en période de froid :

  • Les pneus inadaptés ou en mauvais état : soyez particulièrement vigilant à l'usure de vos pneumatiques et veillez à les remplacer si nécessaire. En cas de fortes chutes de neige, il est recommandé d'équiper votre véhicule de pneus neige ou de chaînes.
  • L'utilisation du téléphone portable au volant : ce comportement dangereux est sanctionné toute l'année. Mais les risques sont encore plus grands en hiver où la visibilité et les distances de freinage sont réduites.
  • La conduite sous l'emprise de l'alcool ou de stupéfiants : comme pour le téléphone, ces infractions sont punies tout au long de l'année. Mais elles se révèlent encore plus imprudentes durant la saison hivernale.

Ainsi, pour vous éviter des sanctions pécuniaires, voire des accidents pouvant mettre en danger votre vie et celle des autres usagers de la route, suivre ces quelques conseils lors des conditions hivernales peut s'avérer judicieux. N'hésitez pas à prendre votre temps et à être prévoyant afin d'affronter au mieux cette période parfois si capricieuse et surprenante.

Étudiante convaincue que sans communication le monde ne fonctionne pas, j'ai suivi un parcours de Communication et de Multimédia. Passionnée dans tous les domaines que j'exerce, je rédige pour la semaine de Castres sur plusieurs sujets.