Ce simple objet mis sur la plaque d’immatriculation permet aux automobilistes d’éviter les contraventions, mais attention à…

Avec ce simple objet, ils fraudent...

Avec la hausse des contrôles routiers et l'augmentation des dispositifs de surveillance sur les routes, les conducteurs cherchent de plus en plus à échapper à la vigilance des forces de l'ordre. Si éviter un radar de vitesse relève de l'impossible sans le détruire, certains automobilistes rivalisent d'ingéniosité pour ne pas se faire identifier par leur plaque d'immatriculation. Après la technique du spray invisible, focus sur une nouvelle méthode : le ruban adhésif.

Le ruban adhésif : une astuce simple mais risquée

Les conducteurs pressés qui savent qu'ils risquent de violer le code de la route recourent parfois à cette méthode ingénieuse mais illégale. Le principe est simple : utiliser un ruban adhésif pour déformer ou modifier les caractères de la plaque d'immatriculation, afin de tromper les caméras de surveillance ou les radars. Ainsi, il devient difficile pour les autorités de retrouver le véhicule fautif.

Récemment en Espagne, un automobiliste a arrêté pour avoir utilisé du ruban adhésif noir électrique pour transformer la lettre « F » en « E » sur sa plaque d'immatriculation. En France, cette pratique est bien entendu considérée comme une infraction pénale.

Les conséquences pénales encourues

Il est important de rappeler que falsifier ou modifier une plaque d'immatriculation constitue une infraction grave qui peut entraîner des conséquences pénales sévères. En France, les sanctions peuvent aller jusqu'à :

  • Une amende de plusieurs milliers d'euros
  • La suspension du de conduire pour une durée pouvant atteindre trois ans
  • La confiscation du véhicule

Ces sanctions s'appliquent à la fois au propriétaire du véhicule et à toute personne impliquée dans la falsification ou modification de la plaque d'immatriculation.

Lire aussi  Vaporisez ce produit sur votre canapé et les taches tenaces disparaitront en quelques minutes (la solution à un problème que l'on a tous)

D'autres techniques de dissimulation

En plus du ruban adhésif, certaines moins connues sont également utilisées par les automobilistes souhaitant échapper aux contrôles routiers. Parmi celles-ci figurent :

  • Le spray invisible : Ce produit, appliqué sur la plaque d'immatriculation, rend cette dernière illisible lorsque la lumière des radars se reflète dessus
  • Les films réfléchissants : Blouses transparentes recouvrant la plaque qui font réfléchir la lumière et empêchent ainsi une lecture correcte sous certains angles
  • Les dispositifs d'occultation : Mécanismes permettant de cacher temporairement la plaque d'immatriculation lors du passage devant un radar

Cependant, toutes ces méthodes sont illégales et passibles de sanctions pénales. De plus, elles présentent un risque non négligeable pour la sécurité routière en général.

Respecter les règles du code de la route : la meilleure solution

Il est évidemment préférable de respecter les règles du code de la route afin d'éviter des accidents ou des infractions qui peuvent avoir des conséquences graves tant sur le plan financier que sur celui de la sécurité. Rappelons également que la responsabilité civile et pénale des conducteurs peut être engagée en cas d'accident causé par une violation des règles de circulation, notamment si des dommages corporels sont causés à autrui.

Ainsi, même si les astuces visant à déjouer les radars et dissimuler sa plaque d'immatriculation peuvent sembler ingénieuses, elles restent illégales et dangereuses. Le meilleur moyen d'éviter les contraventions et les conséquences pénales reste de conduire prudemment et de respecter les limitations de vitesse.

Philippe-dufrez
Philippe Durez etait dans une autre vie un professionnel du marketing basé en France. Il est actuellement directeur de la rédaction, dans le webzine La Semaine de Castres.