Ces 2 marques très connue de vêtements pour enfant sur le point de mettre la clef sous la porte

Dans un contexte où de nombreuses marques sont affectées par des situations financières délicates, deux enseignes bien connues du prêt-à-porter pour enfant sont également touchées. La Générale pour l'Enfant, propriétaire des marques Sergent Major et Du Pareil Au Même, fait face à une procédure de redressement judiciaire.

Les raisons derrière ces difficultés économiques

La crise sanitaire liée au Covid-19 a fortement impacté l'économie mondiale et les entreprises de tous les secteurs. La Générale pour l'Enfant n'a pas échappé à cette tendance, accusant une perte de 100 millions d' sur son chiffre d'affaires durant la période pandémique. Parallèlement, l'entreprise doit faire face à l'augmentation des coûts des matières premières, des loyers et de l'électricité.

À cela s'ajoute la crise sociale qui fragilise le pouvoir d'achat de nombreux consommateurs. Les habitudes de consommation ont évolué, ce qui peut rendre difficile la pérennisation et la croissance des enseignes traditionnelles comme Sergent Major et Du Pareil Au Même.

Le redressement judiciaire, une étape clé pour l'avenir de l'entreprise

Le tribunal de commerce de Bobigny a ainsi décidé de placer le groupe en redressement judiciaire le 14 mars 2024. Cette procédure permettra de mettre en place une période d'observation de six mois ou plus, pendant laquelle un diagnostic de l'entreprise et un plan de redressement seront menés.

À l'issue de cette période, le tribunal devra décider soit d'un plan de redressement judiciaire, soit de la liquidation de l'entreprise, ce qui pourrait entraîner l'arrêt ou la cession de ses activités.

Du Pareil Au Même et Sergent Major face à l'épreuve du temps

Depuis leur fondation respectivement en 1986 et 1987, les enseignes Sergent Major et Du Pareil Au Même ont su s'imposer sur le marché et séduire les parents par leurs vêtements confortables, abordables et toujours tendance. Ensemble, elles comptent aujourd'hui plus de 800 points de vente en et à l'étranger.

Lire aussi  Lidl fait un carton avec cette copie de basket culte à seulement 12,99€

Cependant, devant les défis rencontrés ces dernières années, un plan de restructuration avait déjà été envisagé en 2023. Celui-ci prévoyait surtout la fermeture ou la vente de 47 magasins Sergent Major et 87 magasins Du Pareil Au Même en France.

Une stratégie de développement mise en place

Face à l'évolution des modes de consommation et aux difficultés rencontrées par les marques traditionnelles, la Générale pour l'Enfant a également prévu d'orienter sa stratégie vers l'international et le numérique. L'objectif est de réaliser 25 % des ventes en ligne d'ici 2027.

  • Restructuration de l'entreprise avec fermetures et cessions de magasins
  • Expansion internationale pour conquérir de nouveaux marchés
  • Développement de la stratégie digitale pour atteindre 25 % de ventes en ligne

Un pari sur l'avenir

La réussite de ce plan dépendra de plusieurs facteurs, tels que l'évolution de la situation économique, l'amélioration des conditions liées à la crise sanitaire ainsi que la capacité du groupe à s'adapter aux nouvelles tendances du marché.

Les parents fidèles aux enseignes Sergent Major et Du Pareil Au Même espèrent sans doute que ces marques françaises, appréciées pour leur qualité et leur style, continueront à habiller leurs pour de nombreuses années encore.

Étudiante convaincue que sans communication le monde ne fonctionne pas, j'ai suivi un parcours de Communication et de Multimédia. Passionnée dans tous les domaines que j'exerce, je rédige pour la semaine de Castres sur plusieurs sujets.