C’est quoi l’arnaque au rétroviseur ? Cette nouvelle escroquerie qui fait des ravages

Face à l'augmentation des sur les routes, la prudence et la vigilance sont de mise pour les automobilistes. Ces escroqueries visent avant tout à profiter de la peur et de la crédulité des conducteurs. Voici quelques conseils pour éviter de vous faire piéger.

Les ruses les plus courantes

Il existe plusieurs types d'arnaques auxquelles les automobilistes doivent être attentifs :

  • Le choc fantôme : un individu prétend que vous avez endommagé sa en reculant ou en frôlant son rétroviseur, alors qu'il n'y a eu aucun contact entre les deux véhicules. Il exige ensuite un dédommagement immédiat et parfois très élevé.
  • L'appel à une fausse assurance : dans certains cas, les escrocs font semblant de contacter leur assureur – qui s'avère être un complice – pour vous mettre davantage sous pression et vous inciter à payer rapidement pour éviter des frais supplémentaires.
  • La panne simulée : des personnes feignent d'être en panne d'essence ou de connaître un autre problème mécanique pour quémander de l'aide ou de l'argent aux automobilistes compatissants.

C'est quoi l'arnaque au rétroviseur ?

Un automobiliste belge a été victime de l'arnaque au rétroviseur en février 2023.

Alors qu'il circulait, il a été suivi par une Peugeot. L'occupant de la Peugeot l'a accusé d'avoir accroché son rétroviseur et lui a réclamé de l'argent pour éviter des réparations exorbitantes. Sous la pression, le septuagénaire a remis 1300 euros à l'escroc.

Cette histoire est un triste exemple de l'efficacité de l'arnaque au rétroviseur. Il est nécessaire de rester vigilant et de ne jamais payer d'argent liquide en cas d'accident suspect.

Lire aussi  Quelle est cette nouvelle arnaque qui vise principalement les cartes bancaires des seniors

En cas de doute, contactez la police ou les gendarmes.

L'importance de la méfiance

Il convient de se montrer particulièrement suspicieux face à des individus inconnus qui sollicitent votre aide ou vous demandent de l'argent. N'hésitez pas à prendre le temps de vérifier les informations fournies par votre interlocuteur, surtout en appelant directement votre assureur pour connaître la procédure à suivre.

Des sanctions prévues pour les auteurs d'arnaques

Les escrocs pris en flagrant délit d'arnaque routière encourent des sanctions pénales. Ils risquent une pouvant aller jusqu'à 100 euros et 8 mois de prison, comme l'illustre un exemple récent relaté dans la presse belge, où un homme a finalement été retrouvé et jugé après avoir extorqué 1 300 euros sous le motif fallacieux d'un choc avec son rétroviseur.

Rester informé et sensibilisé

Pour se protéger efficacement contre ces arnaques, il est essentiel de rester informé des nouvelles ruses et méthodes employées par les escrocs. Sur les réseaux sociaux et sur Internet, de nombreuses pages et groupes partagent régulièrement des témoignages et des conseils pour aider les automobilistes à éviter les pièges tendus sur la route.

En somme, s'informer, rester vigilant et faire preuve de discernement sont les meilleures armes pour ne pas tomber dans les filets de ces arnaqueurs sans scrupules.

Étudiante convaincue que sans communication le monde ne fonctionne pas, j'ai suivi un parcours de Communication et de Multimédia. Passionnée dans tous les domaines que j'exerce, je rédige pour la semaine de Castres sur plusieurs sujets.