Cette aide va jusqu’à 11 533,02€ par an, mais la moitié des retraités oublient de la demander, voici comment en faire la demande !

Malgré la crise économique et l'inflation grimpante, près de 50% des retraités en ne réclament pas l'Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées (ASPA), qui sépare un montant minimum de €961 à un maximum de €1,492.08 par mois. Quelle est cette aide destinée aux seniors et pourquoi si peu d'entre eux en profitent-ils ?

Qu'est-ce que l'Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées ?

L'ASPA est une aide financière mensuelle destinée aux retraités dont les revenus sont modestes. Elle a pour but de compléter leurs ressources afin de leur assurer un niveau de vie décent. Afin d'être éligible, il faut être âgé d'au moins 65 ans et percevoir des revenus insuffisants, vous pouvez vérifier votre éligibilité ici. C'est la caisse de retraite qui verse directement l'ASPA aux bénéficiaires concernés.

Montant et conditions d'attribution de l'ASPA

  • À partir du 1er janvier 2023, le montant de l'ASPA s'élève à €961.08 par mois pour les célibataires.
  • Le montant de l'ASPA varie en fonction de plusieurs critères : situation familiale, ressources et patrimoine.
  • L'ASPA n'est pas automatiquement versée : le bénéficiaire doit en faire la demande auprès de sa caisse de retraite.

Il est important de noter que l'ASPA est récupérable sur . En effet, après le décès du bénéficiaire, le département peut demander le remboursement des sommes perçues au titre de l'ASPA. Cette clause explique en partie pourquoi beaucoup d'éligibles hésitent à réclamer cette aide.

Pourquoi tant de retraités négligent-ils l'ASPA ?

Selon un rapport publié par la Direction de la Recherche, des Études, de l'Évaluation et des Statistiques (DREES) en mai dernier, près de 50% des retraités ne réclament pas l'ASPA, privant ainsi ces personnes âgées de près de €10 milliards d'. Plusieurs raisons peuvent expliquer ce taux élevé de non-recours :

  • La méconnaissance de l'existence de cette allocation;
  • La complexité des démarches administratives pour en bénéficier;
  • La crainte de la récupération sur succession.
Lire aussi  Quelles actions RSE mettre en place pour une entreprise responsable ?

Un simulateur pour identifier les droits sociaux

Afin d'améliorer l'accès aux différentes aides sociales dont ils peuvent bénéficier, le gouvernement a lancé un simulateur en ligne intitulé mesdroitssociaux.gouv.fr. Ce service permet de découvrir rapidement quels sont les prestations sociales auxquelles ils ont droit, en prenant en compte leurs ressources et leur situation personnelle.

L'importance de l'ASPA pour soutenir le pouvoir d'achat des retraités

Dans un contexte de crise économique et énergétique et avec une inflation alimentaire atteignant 14%, l'ASPA peut constituer un véritable soutien pour les retraités à faible revenu. En outre, les retraités peuvent également bénéficier d'autres aides de la Caisse d'Allocations Familiales (CAF) ou d'organismes payeurs, tels que :

  • Les aides au logement;
  • Les réductions sur les factures d'eau, de gaz ou d'électricité;
  • Les exonérations et abattements fiscaux.

Ainsi, il est essentiel que les seniors soient informés de leurs droits et n'hésitent pas à solliciter ces prestations si elles leur sont dues. L'augmentation du montant de l'ASPA, ainsi que le développement d'outils tels que le simulateur en ligne mesdroitssociaux.gouv.fr, permettent d'apporter un soutien financier précieux aux retraités les plus vulnérables.

Florine-Malki
Florine Malki a une forte passion pour l'entrepreneuriat et elle est spécialisée dans la rédaction de contenus liés à l'entreprenariat, tels que des articles de blog, des livres blancs, des infographies et des études de cas. Elle est connue pour sa capacité à expliquer les concepts d'entrepreneuriat de manière simple et claire, et à transmettre ses connaissances à son public.