Elle achète un tableau à 4 euros dans une brocante… et se rends compte qu’il vaut en réalité 250 000 €

L' remonte à l'année 2017, lorsqu'une Américaine anonyme faisait du shopping par curiosité dans une friperie de Manchester. Elle y trouve alors un tableau qui attire son regard et décide de l'acheter pour la modique somme de 4 dollars. Après l'avoir accroché dans sa chambre pendant quelques années, elle finit par le ranger simplement dans son placard, où la peinture se détériore tranquillement.

Un indice sur mène à une révélation incroyable

C'est sur un groupe Facebook que Lauren Lewis, restauratrice de tableaux, tombe sur la photo de cette fameuse peinture. Intriguée, elle demande à l'américaine si elle avait obtenu plus d'informations sur cette œuvre. En examinant les photos de plus près, Lauren réalise qu'il pourrait s'agir d'un véritable trésor artistique.

L'identité de l'artiste dévoilée : Newell Convers Wyeth

Le peintre en question n'est autre que Newell Convers Wyeth, un artiste renommé dont la peinture « Ramona » était portée disparue depuis 80 ans. A l'origine, Wyeth avait réalisé cette œuvre dans le cadre d'un ensemble de quatre illustrations pour le roman « Ramona » d'Helen Hunt Jackson, écrit en 1884.

  • Peintre américain célèbre pour ses illustrations de romans et d'œuvres littéraires
  • A participé à la création des images emblématiques du Far West américain
  • Père d'une dynastie d'artistes dont son fils Andrew Wyeth, également peintre

La entre Lauren Lewis et la mystérieuse peinture

Après avoir roulé pendant plusieurs heures, Lauren parvient finalement à examiner le tableau en personne. Elle découvre alors à quel point elle a eu de la chance : on ignorait les dimensions de l'œuvre, on ne savait pas où elle se trouvait, on ne connaissait rien d'autre que l'image elle-même. Rien n'avait trahi l'identité du tableau durant toutes ces années passées dans une chambre puis un placard.

Lire aussi  Que faire à Castres ce week-end ? Les incontournables de la ville et des environs

L'estimation de la peinture « Ramona » : jusqu'à 250 000 dollars

Désormais placée chez Bonhams Skinner, une maison de ventes aux enchères, la peinture est estimée à une valeur pouvant atteindre 250 000 dollars. Ce montant permet de mesurer l'ampleur de la découverte et atteste de l'importance historique et artistique de ce tableau longtemps délaissé.

Des œuvres d'art disparues dans la nature

Cette histoire nous rappelle que nombre d'œuvres d'art disparaissent dans la nature, sans que l'on sache réellement ce qui leur est arrivé. Depuis des millénaires, ces disparitions demeurent un mystère et suscitent la curiosité de nombreux passionnés d'art.

  • La « Joconde » de Léonard de Vinci a été dérobée en 1911 avant d'être finalement retrouvée deux ans plus tard
  • « Le Jardin », une toile de Vincent Van Gogh volée à la fin du XXème siècle reste introuvable à ce jour
  • Certains tableaux ont même été égarés suite à une erreur humaine comme ce fut le cas pour « Les Amoureux au ciel rouge » de Marc Chagall

Un rappel de l'importance de la préservation des œuvres d'art

Mais surtout, cette découverte nous rappelle combien il est crucial de préserver les œuvres d'art afin qu'elles ne sombrent pas dans l'oubli et puissent continuer à être transmises aux générations futures. La restauration et la conservation d'un patrimoine inestimable sont entre les mains d'experts tels que Lauren Lewis, garants du respect de l'intégrité et de la des œuvres perdues puis retrouvées.

Philippe-dufrez
Philippe Durez etait dans une autre vie un professionnel du marketing basé en France. Il est actuellement directeur de la rédaction, dans le webzine La Semaine de Castres.