Il est encore possible d’obtenir le prêt à taux zéro en 2023 ! Vous êtes peut-être éligible mais sous certaines conditions !

pret-taux-zero

Avec des taux à 4 % et des prix qui ne baissent pas encore dans les villes moyennes, le Prêt à Taux Zéro (PTZ) est plus que jamais un coup de pouce indispensable pour devenir propriétaire pour les primo-accédants. Grâce à la baisse du coût du crédit qu'il permet, mais surtout à son impact sur le taux d'endettement, cette aide facilite grandement l'accès à la propriété. En outre, certaines banques proposent des prêts à taux bonifiés jusqu'à 30.000 euros permettant également de faire baisser le coût du crédit.

Jusqu'à mi-octobre pour profiter du PTZ dans sa version actuelle

Alors que le a annoncé la prolongation du PTZ au-delà de 2023, jusqu'en 2027, il est important de noter que des changements sont prévus. Ainsi, il est recommandé aux primo-accédants de profiter du PTZ dans sa version actuelle avant mi-octobre. Passé ce délai, ils devront s'adapter aux nouvelles conditions mises en place par le gouvernement.

Un recentrage du dispositif à partir de 2023

Le gouvernement vient d'annoncer une prolongation du prêt à taux zéro avec un recentrage alors que celui-ci devait initialement s'arrêter fin 2023. Le maintien du PTZ fait partie des mesures annoncées par le gouvernement à l'issue du national de la refondation consacré au . Ce recentrage vise notamment à favoriser davantage les primo-accédants aux revenus modestes et intermédiaires, ainsi qu'à encourager la construction de logements neufs plus économes en énergie.

Les raisons pour lesquelles il est urgent d'envisager un achat dès maintenant pour les primo-accédants

Plusieurs raisons incitent les primo-accédants à se lancer dans un achat immobilier dès maintenant :

  • La hausse des prix de l'immobilier : Avec des prix qui continuent de grimper, notamment dans les grandes villes, il est important pour les primo-accédants de saisir les opportunités qui se présentent.
  • Les taux d'emprunt toujours attractifs : Malgré une légère remontée ces derniers mois, les taux d'intérêt restent à des niveaux historiquement bas, ce qui rend l'emprunt très avantageux pour les futurs propriétaires.
  • Les dispositifs d'aide à l'achat : Le PTZ n'est pas la seule aide financière dont peuvent bénéficier les primo-accédants. Des régionales ou locales peuvent également être attribuées sous certaines conditions.
Lire aussi  Binance face à la SEC : une bataille juridique sans précédent

Le rôle des structures associatives dans l'accès au prêt à taux zéro

Certaines structures associatives, comme Initiative , ont pour objectif d'accorder des prêts d'honneur à taux zéro et sans garantie personnelle à des porteurs de projet pour financer la création, la reprise et le développement d'entreprise. Ces fonds proviennent, pour partie, de subventions de collectivités territoriales, de dons d'entreprises et d'organismes financiers. Le point fort du dispositif est qu'il est géré bénévolement en étroite collaboration avec les élus du territoire. Cette volonté d'être au plus près des bénéficiaires permet de soutenir efficacement les primo-accédants dans leur démarche d'accès à la propriété.

Quels sont les avantages et inconvénients du livret A ?

Malgré un taux très bas, le livret A reste l'un des placements préférés des Français, avec 55 millions de titulaires. Ses principaux atouts sont sa liquidité (les fonds peuvent être retirés à tout moment) et son exonération fiscale (les intérêts ne sont pas soumis aux prélèvements sociaux ou à l'impôt sur le revenu). Toutefois, ses faibles rendements le rendent moins attractif que d'autres placements, notamment pour les primo-accédants souhaitant constituer une épargne en vue d'un achat immobilier.

En conclusion, il est essentiel pour les primo-accédants de profiter des conditions actuelles du PTZ avant mi-octobre, de se renseigner sur les aides locales et régionales disponibles et de s'appuyer sur des structures associatives pour faciliter leur accès à la propriété.

Philippe-dufrez
Philippe Durez etait dans une autre vie un professionnel du marketing basé en France. Il est actuellement directeur de la rédaction, dans le webzine La Semaine de Castres.