Il va y avoir de très gros changements dans les magasins Lidl cette années “C’est un pas en avant pour…

Dans l'optique d'améliorer l'expérience client et de rationaliser les coûts, plusieurs enseignes de la grande distribution ont lancé des expérimentations de magasins entièrement autonomes. En effet, des géants tels qu', Albert Heijn, , Amazon ou Colruyt cherchent à concevoir des commerces offrant un parcours client rapide et fluide tout en réduisant les dépenses liées au personnel. Par exemple, Aldi a ouvert aux Pays-Bas son premier magasin sans caissier à Utrecht, une innovation qui ne devrait toutefois pas être testée en Belgique. Le concept repose sur une application téléchargée par les clients pour entrer dans le magasin et enregistrer leurs informations de carte bancaire. Les 475 caméras et 450 balances installées ensuite permettent de suivre et analyser les moindres mouvements afin de déterminer les produits ajoutés au panier.

  • Albert Heijn et Carrefour ont mené des expériences similaires
  • Amazon teste également des concepts sans caisse
  • Colruyt propose des magasins Oh ! Direct sans personnel, accessibles 24h/24

Les nouvelles technologies pour mieux gérer les files d'attente

Si les magasins sans personnel sont appelés à se développer dans le futur, les supermarchés traditionnels ne sont pas pour autant délaissés. De nombreuses innovations y sont également testées pour fluidifier et simplifier l'expérience client. Colruyt, par exemple, planifie d'intégrer la technologie « easy check-out », qui permet un passage en caisse jusqu'à 20% plus rapide. Grâce à une caméra intelligente placée au-dessus de chaque caisse, les articles sont scannés automatiquement dès leur transfert d'un caddie à l'autre. Les caissiers peuvent ainsi utiliser leurs deux mains, rendant leur travail plus ergonomique et moins pénible.

  • Comptage en temps réel des clients pour ajuster les ouvertures de caisses
  • Suivi des niveaux de stock et gestion des arrivages de marchandises
  • Paiement par smartphone : scan de QR code ou paiement sans contact direct

L'émergence des systèmes de self-scanning

Plusieurs chaînes envisagent également le déploiement de systèmes de self-scanning, permettant aux clients de scanner eux-mêmes leurs produits tout au long de leurs courses. Lidl a annoncé tester ce type de dispositif dans les mois à venir, avec pour objectif d'améliorer la praticité pour ses clients et de réduire les délais d'attente en caisse. En outre, il est prévu que le système soit compatible avec les smartphones, mais le choix définitif du matériel n'a pas encore arrêté.

Les chariots connectés, une innovation encore en devenir

Si les pistolets de self-scanning sont désormais bien connus, des enseignes étrangères testent actuellement des modèles de chariots connectés, équipés d'un scanner, d'une balance et d'un système de guidage permettant de localiser un produit spécifique dans les rayons. Une telle technologie pourrait à l'avenir rendre les courses en supermarché encore plus rapides et agréables pour les clients.

Vers l'avènement du paiement par smartphone dans les supermarchés

L'une des grandes tendances à venir dans les supermarchés sera incontestablement le développement des solutions de paiement avec les smartphones. En effet, plusieurs chaînes proposent déjà le paiement via l'application bancaire du client après avoir scanné un QR code. L'objectif est également d'amener les consommateurs à effectuer leurs paiements directement avec leur téléphone via le système de paiement sans contact.

Lire aussi  Est-ce qu'on peut manger les patates germées ou doit-on s'en débarrasser ?

En somme, la révolution numérique se poursuit dans le secteur de la grande distribution afin de mieux répondre aux attentes des clients et optimiser les coûts d'exploitation des enseignes. Entre les magasins sans personnel, les systèmes de self-scanning ou les technologies moins visibles telles que le comptage en temps réel des entrées, de nombreuses innovations sont à prévoir pour réinventer notre manière de faire les courses.

Étudiante convaincue que sans communication le monde ne fonctionne pas, j'ai suivi un parcours de Communication et de Multimédia. Passionnée dans tous les domaines que j'exerce, je rédige pour la semaine de Castres sur plusieurs sujets.