Immobilier : Attendre 2024 pour acheter ne serait finalement pas une si bonne idée

La conjoncture actuelle en matière d' tend à évoluer, rendant incertaine la stratégie consistant à attendre une baisse des prix. Voici plusieurs raisons pour lesquelles il pourrait être judicieux de passer le cap et investir dès maintenant.

Une situation encore favorable pour emprunter

Malgré la récente hausse des taux d'intérêt, le contexte reste globalement favorable aux emprunteurs. Selon la de France, les prêts immobiliers demeurent accessibles à toutes les catégories d'emprunteurs. Les primo-accédants, pour qui un crédit sur deux concerne l'achat d'une résidence principale en 2022, sont nombreux à profiter des conditions actuelles. De plus, le cadre réglementaire français favorise le contrôle des risques par les banques et la protection des emprunteurs grâce à des offres essentiellement à taux fixe.

Investir pour constituer son épargne tout en profitant de l'effet levier du crédit

Lorsque l'on souscrit un emprunt immobilier, on bénéficie de l'effet levier du crédit. D'après l'Institut pour l'Épargne Immobilière et Foncière (IEIF) en avril 2023, l'immobilier affiche un taux de rendement moyen de 9,3% entre 1992 et 2022. En investissant dans la pierre, on constitue une épargne tout en profitant d'un potentiel de rentabilité.

Devenir propriétaire le plus tôt possible pour se libérer des remboursements mensuels

Plus l'on devient propriétaire tôt, plus vite l'on se débarrasse des remboursements mensuels. Il est donc crucial de ne pas trop attendre pour franchir le cap de la propriété, d'autant plus que les taux d'intérêt risquent de continuer à augmenter, réduisant alors davantage la capacité d'emprunt des ménages.

Lire aussi  Immobilier : 67% des vendeurs ne réinvestiront pas dans un bien avant une baisse, la recette pour une crise immobilière ?

Diversifier ses investissements grâce à l'immobilier

Acheter un bien immobilier est une façon de diversifier son patrimoine et d'épargner. De fait, l'immobilier est un placement relativement sûr qui résiste assez bien aux fluctuations économiques et crises.

Le point sur le taux d'usure

Récemment, les Français désireux de se lancer dans l'achat immobilier ont eu les yeux rivés sur le taux d'usure. Cet indicateur correspond au taux maximum légal pratiqué par les établissements de crédit lorsqu'ils accordent un prêt. En le portant à 5,56%, la Banque de France permet aux ménages de continuer à emprunter, même pour des prêts dont les taux atteindront ou dépasseront 5%.

  • Le contexte demeure favorable aux emprunteurs malgré la hausse des taux d'intérêt
  • L' permet de constituer une épargne et de profiter de l'effet levier du crédit
  • Il est important de devenir propriétaire le plus tôt possible pour se libérer des remboursements mensuels
  • Diversifier ses investissements grâce à l'immobilier, un placement sûr et peu affecté par les cycles économiques

En somme, bien que les taux d'emprunt aient augmenté ces derniers mois, plusieurs facteurs font qu'il pourrait être judicieux de passer le cap dès maintenant. Investir dans l'immobilier permet de constituer une épargne tout en profitant de bénéfices potentiels sur le long terme.

Philippe-dufrez
Philippe Durez etait dans une autre vie un professionnel du marketing basé en France. Il est actuellement directeur de la rédaction, dans le webzine La Semaine de Castres.