Immobilier : Les secrets pour augmenter votre apport en capital grâce à votre famille !

Les banques sont de plus en plus exigeantes en matière d'apport personnel pour l'obtention d'un . Face à cette situation, un soutien financier de la part de vos proches peut vous aider à concrétiser votre projet. Découvrez les différentes solutions pour augmenter votre apport et faciliter l'accès à la propriété.

L'importance de l'apport personnel dans le crédit immobilier

La hausse des taux de crédits immobiliers rend l'achat d'une première propriété difficile pour les primo-accédants. Selon Century 21, les banques exigent désormais un apport personnel moyen de 89 422 euros, au premier trimestre 2023, d'après nos confrères du Figaro Immobilier. Cela représente environ 35 % du prix d'achat du bien immobilier. Pour rassembler cette somme, il est souvent nécessaire de solliciter l'aide de sa famille ou de ses proches.

Les avantages d'un apport personnel conséquent

  • Meilleure solvabilité : un apport important rassure les banques sur votre capacité à rembourser le prêt.
  • Taux d'intérêt plus avantageux : plus votre apport est élevé, plus les chances d'obtenir un taux d'emprunt intéressant sont grandes.
  • Durée du prêt réduite : avec un apport conséquent, vous pouvez emprunter sur une durée plus courte, ce qui limite les intérêts à payer.

Les solutions pour augmenter votre apport grâce à votre famille

La donation d'argent

Un membre de votre famille peut vous aider financièrement en effectuant une donation. Cet acte généreux est encadré par l'article 894 du Code civil et doit respecter certaines conditions pour être légalement validé. Le donateur doit notamment jouir de toutes ses capacités mentales et la donation ne doit pas excéder le montant de l'abattement fiscal en vigueur.

Lire aussi  MaPrimeRenov' : la hausse du dispositif aura un impact conséquent pour les foyers modestes, découvrez les changements !

Le prêt familial

Vos proches peuvent également vous accorder un prêt sans intérêt ou à taux réduit pour financer une partie de votre projet immobilier. Ce type de prêt est formalisé par un contrat écrit entre les deux parties et doit préciser les modalités de remboursement. Il est recommandé de faire à un notaire pour sécuriser la transaction.

La caution solidaire

Si vous ne pouvez pas bénéficier d'une aide financière directe, vos parents ou grands-parents peuvent se porter caution pour votre crédit immobilier. Cette solution permet aux banques de disposer d'une garantie supplémentaire en cas de défaillance de paiement de votre part. Toutefois, il est important de bien mesurer les conséquences d'un tel engagement pour vos proches.

Les dispositifs fiscaux pour encourager la solidarité familiale

L'État encourage la solidarité familiale en matière de financement immobilier en proposant plusieurs dispositifs fiscaux incitatifs.

L'abattement fiscal pour les donations

Les donations d' sont soumises à un abattement fiscal selon le lien de parenté entre le donateur et le bénéficiaire. Par exemple, un parent peut donner jusqu'à 100 000 euros à chacun de ses enfants tous les 15 ans sans payer de droits de donation. Cette somme est portée à 31 865 euros pour les petits-enfants et à 5 310 euros pour les arrière-petits-enfants.

Le crédit d'impôt pour le prêt familial

Les intérêts versés par l'emprunteur dans le cadre d'un prêt familial peuvent être déduits des revenus imposables du prêteur. Cette mesure permet de soutenir les familles qui souhaitent aider leurs proches à accéder à la propriété.

Lire aussi  "Pourquoi je n'arrive pas à emprunter ?" : Les banques privent les seniors aisés de crédit, la colère gronde !

Face aux exigences croissantes des banques en matière d'apport personnel, solliciter l'aide de votre famille peut être une solution judicieuse pour concrétiser votre projet immobilier. N'hésitez pas à vous renseigner sur les différentes options possibles et à étudier les dispositifs fiscaux existants pour optimiser votre financement.

Philippe-dufrez
Philippe Durez etait dans une autre vie un professionnel du marketing basé en France. Il est actuellement directeur de la rédaction, dans le webzine La Semaine de Castres.