Linky : Pourquoi certains utilisateurs recouvrent leur compteur d’aluminium ? (C’est une très mauvaise idée ! )

Le compteur électrique intelligent Linky a déployé dans plus de 90% des foyers français. Pourtant, il continue d'être sujet à controverse, avec un certain nombre de fausses informations sur les risques potentiels pour la santé et la sécurité circulant régulièrement sur les réseaux sociaux. Dans cet article, nous mettrons en lumière les conclusions de plusieurs études indépendantes qui ont analysé l'exposition aux ondes électromagnétiques émises par les compteurs Linky et expliquerons pourquoi l'utilisation de solutions non conventionnelles et potentiellement dangereuses, telles que le papier aluminium, ne devrait pas être envisagée.

Anses confirme l'absence de risques pour la santé

Comme mentionné précédemment, différents instituts indépendants se sont penchés sur la question des éventuelles conséquences sanitaires liées à l'exposition aux champs électromagnétiques émis par les compteurs Linky. Un consensus s'est rapidement dégagé quant au fait qu'ils ne représentent aucun danger pour la santé humaine. Par exemple, une étude réalisée en 2016 par l'Agence Nationale des Fréquences (ANFR) a révélé que le boîtier Linky émet 800 fois moins d'ondes qu'un grille-pain, et que cette irradiation chute vertigineusement dès lors que l'on s'éloigne du dispositif. Plus récemment, en mai dernier, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) a également confirmé la faible probabilité que les champs électromagnétiques émis par les compteurs Linky causent des effets néfastes sur la santé à court ou long terme. Selon Anses, ces niveaux d'exposition restent très bas et sont comparables à ceux attribués à des dispositifs électriques ou électroniques domestiques courants, tels que les chargeurs multimédia ou les plaques à induction.

Les dangers non avérés des modules ERL

En ce qui concerne les interrogations soulevées au sujet de l'occupation de modules Courant Porteur de Ligne Electrique (ERL), qui peuvent être intégrés sur demande aux compteurs Linky pour suivre sa consommation en temps réel à distance, l'exposition aux ondes électromagnétiques reste là encore très faible, et bien moindre qu'une source Wi-Fi classique.

La mise en garde d'Enedis face aux pratiques dangereuses

Malgré ces conclusions rassurantes, certaines personnes recommandent toujours d'envelopper le compteur Linky dans du papier aluminium pour limiter leur exposition aux ondes électromagnétiques. Cependant, cette méthode n'est pas seulement inutile, elle peut également s'avérer dangereuse. En effet, Enedis, le gestionnaire du réseau électrique français, met en garde contre le risque d'électrocution lié à l'utilisation d'aluminium, un conducteur électrique, dans une installation électrique. Le recours à une technique aussi hasardeuse peut entrainer une coupure automatique de l'alimentation électrique pour protéger l'installation du client, qui est responsable des dommages pouvant être causés à ses appareils. Il est donc essentiel de privilégier les bonnes pratiques et de suivre les recommandations des experts pour garantir la sécurité de tous.

Comment s'informer correctement sur Linky ?

Pour éviter de tomber dans le piège des fake news et autres rumeurs infondées concernant le compteur Linky, voici quelques :

  • Priorisez les études réalisées par des organismes indépendants et reconnus tels que l'ANFR ou l'Anses
  • Consultez régulièrement les actualités publiées par Enedis pour vous tenir informé des évolutions technologiques et des avancées législatives
  • Faites preuve d'esprit critique face aux informations partagées sur les réseaux sociaux, et vérifiez toujours leurs sources
Lire aussi  [VIDEO] 2 Ferraris s'envolent et s'encastrent dans la haie de cette magnifique villa italienne "On a bien cru qu'ils...

En conclusion, bien que le déploiement des compteurs Linky ait soulevé un certain nombre d'interrogations légitimes quant à leur sûreté, il apparaît clairement qu'ils ne représentent pas de risques avérés pour la santé humaine. Ainsi, plutôt que de céder à la panique et d'adopter des comportements potentiellement dangereux, il est préférable de suivre les consignes des professionnels et de faire confiance en la .

Étudiante convaincue que sans communication le monde ne fonctionne pas, j'ai suivi un parcours de Communication et de Multimédia. Passionnée dans tous les domaines que j'exerce, je rédige pour la semaine de Castres sur plusieurs sujets.