Mauvaise nouvelle en 2024 pour les détenteurs de ce livret d’épargne, son rendement va très certainement baisser

Mauvaise nouvelle pour les détenteurs du Livret d'épargne populaire () qui pourrait subir une importante baisse de taux en février 2024. Ce produit d'épargne préféré, détrônant même le Livret A, devrait susciter la méfiance des épargnants.

Un compte d'épargne encore méconnu

Bon nombre de Français ignorent l'existence du Livret d'épargne populaire. Avec un taux d'intérêt à 6%, il détrône celui du Livret A dont le taux est fixé à 3%. Le LEP est donc bien plus rémunérateur que le Livret A et le compte de développement durable et solidaire. En effet, sa limite n'est plus la même depuis 2023, et ce type de compte représente dès lors un investissement très attractif pour tous les éligibles. Malheureusement, les personnes concernées ne sont pas toujours informées de leur possibilité d'en bénéficier. Selon la de France, environ 15 millions de personnes pourraient ouvrir un compte LEP. En mai 2023, elles représentaient 52% des particuliers.

Des conditions d'accès spécifiques

Comme le Livret A, le LEP n'est soumis ni aux prélèvements sociaux ni aux impôts. Il faut être âgé d'au moins 18 ans pour en ouvrir un et ne plus être rattaché au foyer fiscal de ses parents. Ce produit d'épargne voit son taux d'intérêt révisé deux fois par an, généralement en janvier et juillet, en fonction des tendances annuelles.

  • Être âgé d'au moins 18 ans
  • Ne plus être rattaché au foyer fiscal de ses parents
  • Taux d'intérêt révisé deux fois par an

Révision prévue pour le début de l'année 2024

Cela signifie que la prochaine révision aura lieu dans deux mois, autour de mi-janvier 2024. La Banque de France devrait alors annoncer une très mauvaise nouvelle à partir du 1er février : le taux du LEP pourrait ne plus rester à 6%. Les chiffres issus des enquêtes et études économiques ont dévoilés ce mercredi 15 novembre. Comparativement aux taux de septembre-août qui étaient à 4,9% ainsi qu'à ceux de juillet à 4,3%, les données montrent un taux d' de 4,36% entre juillet et décembre 2023. Cela implique que le taux d'intérêt du LEP pourrait baisser de 1,6 point dès le 1er février 2024.

Lire aussi  D'après cette étude, l'immobilier serait le deuxième investissement préféré des Français, on vous dit pourquoi !

Une déception pour les épargnants

Ce ne serait pas la première fois que le taux de rémunération du LEP connaîtrait une telle baisse. En effet, le avait déjà proposé de le diminuer de 6,1% à 6% cet été. Depuis plusieurs mois maintenant, le LEP était un précieux soutien pour les ménages en difficulté. Cette éventuelle baisse de taux pourrait donc inquiéter les détenteurs du LEP, ainsi que ceux qui envisagent d'en ouvrir un.

Affaire à suivre

Même si cette possible chute du taux est préoccupante, il convient d'attendre la confirmation officielle par la Banque de France début février prochain avant de prendre des décisions. En attendant, les épargnants peuvent continuer à profiter du meilleur rendement offert par le LEP tant qu'il dure.

Philippe-dufrez
Philippe Durez etait dans une autre vie un professionnel du marketing basé en France. Il est actuellement directeur de la rédaction, dans le webzine La Semaine de Castres.