Retraite : Voici la somme minimum que vous pouvez percevoir si vous n’avez jamais eu d’emploi rémunéré

Dans le contexte actuel de réforme des , une question cruciale se pose : est-il possible de percevoir une pension sans avoir travaillé ? Nous allons donc explorer les dispositions prévues pour ce cas spécifique. Accompagnez-nous dans cette analyse pour mieux comprendre les nuances de notre système de retraite.

ASPA : une allocation pour les personnes sans ressources

L'Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées (Aspa) peut servir de complément de retraite pour ceux qui ont des ressources limitées, ou elle peut constituer une aide financière complète. Pour y être éligible, il faut généralement avoir plus de 65 ans, bien que certaines exceptions s'appliquent pour les personnes handicapées et les anciens combattants, qui peuvent la percevoir à partir de 60 ans. De plus, il ne faut pas dépasser un certain seuil de ressources et/ou de patrimoine.

Pour un individu, l'aide maximale s'élève à 961,08 . Si cette personne a d'autres revenus, ils viennent diminuer ce montant. Par exemple, si elle touche 200 euros par ailleurs, elle ne recevra que 761,08 euros d'Aspa. Pour un couple où les deux membres sont allocataires, l'aide peut atteindre 1 492,08 euros. Si le couple est composé d'un allocataire et d'un retraité pensionné, l'Aspa sera de 961,08 euros seulement si la pension du retraité est inférieure à 531 euros. Dans le cas contraire, le montant de l'Aspa est ajusté de manière à ce que les ressources totales du couple, Aspa incluse, atteignent 1 492,08 euros.

Enfin, l'Aspa est versée par la Carsat, au plus tôt le premier jour du mois suivant la réception de la demande initiale.

Lire aussi  Pension Retraite : Vous pouvez toucher un deuxième versement, voici comment !

Les pensions de réversion : des droits pour les conjoints survivants

Pour les femmes sans revenu propre qui ont été mariées, elles peuvent bénéficier d'une pension de réversion après le décès de leur conjoint. Cette pension correspond à une partie de la retraite que percevait ou aurait perçu le défunt.

  • Pour être éligible, il faut avoir été marié avec le défunt et ne pas s'être remarié
  • L'âge minimum pour demander une pension de réversion est généralement fixé à 55 ans
  • Des conditions de ressources sont également à respecter pour pouvoir prétendre à cette aide
  • Il faut que les revenus du conjoint survivant ne dépassent pas un plafond fixé à 21 320 euros par an pour la retraite de base et à 37 548,40 euros par an pour la retraite complémentaire

En France, il existe des dispositifs qui permettent aux personnes sans revenu propre de percevoir une pension de retraite, même si elles n'ont jamais travaillé. Il s'agit principalement de l'Aspa et des pensions de réversion, qui sont soumises à des conditions d'age, de ressources et de situation familiale. Ces financières visent à garantir un minimum de solidarité envers les personnes âgées les plus vulnérables.

Étudiante convaincue que sans communication le monde ne fonctionne pas, j'ai suivi un parcours de Communication et de Multimédia. Passionnée dans tous les domaines que j'exerce, je rédige pour la semaine de Castres sur plusieurs sujets.