Retraites : De gros changements attendus au 1er Septembre 2023, voici les Français concernés

La réforme des , très attendue et débattue en France, prévoit un certain nombre de changements qui entreront en vigueur le 1er septembre 2023. Nous faisons le point sur ces modifications et leurs implications pour les futurs retraités.

Revalorisation des petites pensions : une hausse de 100 euros pour 1,7 million de personnes

La revalorisation du minimum contributif est l'une des mesures phares de la réforme des retraites. Selon un décret publié le 11 août 2023 au Journal Officiel, cette mesure concerne près de 1,7 million de personnes dont les retraites sont actuellement inférieures au seuil de pauvreté. L'objectif est de garantir un revenu minimal aux personnes ayant cotisé pendant toute leur carrière et d'améliorer leur niveau de vie.

  • Le minimum contributif passera à 85 % du SMIC net pour une carrière complète, soit une augmentation de 100 euros par mois environ.
  • Cette revalorisation bénéficiera principalement aux personnes ayant eu des carrières longues et peu rémunérées, souvent dans les secteurs de l'agriculture, de l'artisanat ou du commerce.
  • Les futurs bénéficiaires de cette mesure devront néanmoins remplir certaines conditions, comme avoir cotisé pendant au moins 120 trimestres et ne pas dépasser un seuil de ressources fixé par l'État.

Prise en compte de la pénibilité au travail : améliorations pour certains métiers

La réforme des retraites prévoit également d'améliorer la prise en compte de la pénibilité au travail pour certains à compter du 1er septembre 2023. Cette mesure fait suite à la publication de deux décrets au Journal officiel le 11 août dernier.

  • Les nouvelles règles concernent principalement le compte professionnel de prévention (CPP), qui permet aux salariés de cumuler des droits sous forme de points pour chaque année travaillée dans des conditions difficiles.
  • Ces points peuvent ensuite être convertis en trimestres de cotisation supplémentaires, en formation ou en temps partiel avec maintien de salaire.
  • La liste des facteurs de pénibilité pris en compte sera élargie et inclura notamment les risques chimiques, l'exposition aux vibrations mécaniques et les contraintes posturales.
  • Les salariés concernés pourront ainsi partir à la plus tôt ou bénéficier de dispositifs d'aménagement de fin de carrière.
Lire aussi  Retraite : Ces destinations idéales pour une vie épanouissante à moindre coût !

Âge légal de départ à la retraite : un passage progressif de 62 à 64 ans

Dans le cadre de la réforme des retraites, l'âge légal de départ à la retraite sera progressivement relevé de 62 à 64 ans. Cette mesure controversée vise à assurer la pérennité du système de retraite par répartition en France et à tenir compte de l'allongement de la durée de vie.

  • Le relèvement de l'âge de départ s'étalera sur plusieurs années, avec un rythme de progression encore à déterminer.
  • Les personnes nées avant 1960 ne seront pas concernées par cette mesure et pourront continuer à partir à la retraite à 62 ans.
  • Certains régimes spéciaux (SNCF, RATP, Électricité et Gaz) verront également leur âge de départ augmenter progressivement.

Cumul emploi-retraite : des ajustements pour favoriser le maintien dans l'emploi

Enfin, la réforme des retraites prévoit de modifier les règles du cumul emploi-retraite pour encourager le maintien dans l'emploi des seniors et faciliter la transition entre la vie active et la retraite.

  • Les plafonds de revenus autorisés en cas de cumul emploi-retraite seront revus à la hausse, afin de permettre aux retraités de travailler davantage sans impact sur leurs pensions.
  • Les dispositifs de reprise d'activité après un départ à la retraite seront simplifiés et assouplis, notamment pour les travailleurs indépendants et les professions libérales.
  • Les employeurs bénéficieront d'exonérations de charges sociales sur les salaires versés aux retraités en cumul emploi-retraite, afin d'inciter à l'embauche de seniors.

La réforme des retraites entrant en vigueur le 1er septembre 2023 apporte donc plusieurs changements importants pour les futurs retraités. Il est essentiel de bien s'informer sur ces modifications et leurs conséquences afin de préparer au mieux sa retraite et d'anticiper les éventuels ajustements nécessaires.

Philippe-dufrez
Philippe Durez etait dans une autre vie un professionnel du marketing basé en France. Il est actuellement directeur de la rédaction, dans le webzine La Semaine de Castres.