Voici la somme dont un Français aurait besoin pour arrêter de travailler à vie, selon une étude

S'arrêter de travailler tout en maintenant son niveau de vie est un objectif que beaucoup de Français poursuivent. Selon une récente étude menée par l'Ifop auprès de 1 015 personnes résidant en , 62 % des Français rêvent de pouvoir cesser de travailler tout en percevant suffisamment d'argent chaque mois pour vivre confortablement. Ce chiffre est encore plus parlant chez les moins de 35 ans, puisque 78 % d'entre eux aimeraient ne plus avoir à travailler, contre seulement 59 % des plus de 35 ans. Pour vivre décemment en France, un chercheur de l'Institut de recherche économique et sociale estime qu'une personne seule a besoin d'un net mensuel de 1 630 €.

Combien faut-il épargner pour arrêter de travailler ?

  • 62 % des Français rêvent de pouvoir cesser de travailler tout en maintenant leur niveau de vie
  • 78 % des moins de 35 ans partagent ce rêve
  • 1 630 € de salaire net mensuel sont nécessaires pour vivre décemment en France

Prenons l'exemple d'un homme célibataire de 30 ans qui souhaite arrêter de travailler tout en conservant un niveau de vie acceptable. En partant du principe qu'il vivra jusqu'à 80 ans, il devrait disposer d'une épargne de 978 000 €. Il est important de noter que cette estimation ne prend pas en compte les variations possibles dues à l'. En effet, différents secteurs économiques pourraient être touchés par des fluctuations qui rendraient ces calculs moins précis.

Le rôle crucial du patrimoine

Parmi les éléments qui permettent d'atteindre la liberté financière, le patrimoine immobilier occupe une place prépondérante. Si vous héritez d'un bien immobilier jeune ou si quelqu'un vous fait cadeau d'un , vous bénéficiez d'un avantage considérable. Cela étant dit, tous les Français n'ont pas la chance de compter sur un coup de pouce de ce type, et il convient donc de se pencher sur des solutions alternatives pour atteindre cet objectif tant convoité.

Lire aussi  Épargne : Pourquoi la hausse du livret A n'est pas une bonne nouvelle pour les Français ?

L'économie collaborative et les investissements boursiers comme leviers

Ces dernières années, l'émergence de l'économie collaborative a offert de nouvelles perspectives aux personnes souhaitant mettre fin à leur vie active plus tôt que prévu. Des plateformes telles qu'Airbnb, BlaBlaCar ou encore LeBoncoin permettent désormais de générer des revenus complémentaires sans trop d'efforts, et ceci constitue une opportunité intéressante pour progresser vers la liberté financière.

En parallèle, les investissements boursiers peuvent également être une solution pour les individus désireux d'arrêter de travailler. Certes, cela demande un niveau de connaissance et un temps d'étude conséquents, mais il est possible d'obtenir des rendements intéressants en investissant dans des actions, des obligations ou des produits dérivés.

  • Opportunités offertes par l'économie collaborative (Airbnb, BlaBlaCar, LeBoncoin…)
  • Possibilités d'investissement en Bourse (actions, obligations, produits dérivés)

Y a-t-il d'autres alternatives pour atteindre la liberté financière ?

Il est évident que les solutions mentionnées ci-dessus ne conviendront pas à tout le monde. Certaines personnes préféreront se tourner vers d'autres options pour essayer de lever le pied, comme la réduction du temps de travail ou encore l'investissement dans l'immobilier locatif. Chaque individu devra donc étudier attentivement les différentes possibilités qui s'offrent à lui et trancher selon ses propres besoins et contraintes.

En conclusion : la liberté financière n'est peut-être pas qu'un rêve…

Tandis que la majorité des Français souhaitent mettre fin à leur vie active afin de profiter pleinement de leurs loisirs et passions, la liberté financière reste un objectif atteignable pour chacun, à condition d'étudier sérieusement les différents leviers possibles. À travers l'exemple présenté, nous avons pu observer qu'il était nécessaire de disposer d'une épargne conséquente pour arrêter de travailler sans sacrifier son niveau de vie, mais que des solutions alternatives comme l'économie collaborative ou les investissements boursiers pouvaient offrir des opportunités intéressantes. Au final, c'est à chacun de déterminer le parcours qui lui correspondra le mieux afin de réaliser son rêve de liberté financière.

Philippe-dufrez
Philippe Durez etait dans une autre vie un professionnel du marketing basé en France. Il est actuellement directeur de la rédaction, dans le webzine La Semaine de Castres.