CAF : 5 aides méconnues auxquelles vous avez très certainement droit !

caf

Dans un contexte économique parfois difficile, de nombreuses personnes rencontrent des difficultés financières pour subvenir à leurs besoins. Pour aider les Français dans cette situation, la Caisse d'Allocation Familiale (CAF) propose différentes allocations, sous certaines conditions.

Les critères d'éligibilité aux allocations de la CAF

Pour bénéficier des aides proposées par la CAF, il est nécessaire de remplir certains critères d'éligibilité, qui diffèrent en fonction des allocations. Les principales aides versées par la CAF sont :

  • L'aide personnalisée au logement (APL)
  • L'allocation veuvage
  • L'allocation adulte handicapé (AAH)
  • L'allocation d'éducation de l' handicapé (AEEH)

Ces allocations ont pour objectif d'alléger le poids des dépenses quotidiennes liées au logement, aux enfants ou encore au handicap. Il est important de noter que les conditions d'accès à ces aides peuvent évoluer et se durcir, affectant ainsi le nombre de bénéficiaires.

Aide personnalisée au logement (APL) : une allocation soumise à conditions

L'APL permet de couvrir une partie des frais liés au logement, aussi bien pour les familles que pour les célibataires. Pour y prétendre, il faut respecter un certain plafond annuel de revenus. Toutefois, des rumeurs évoquent un possible durcissement des conditions pour cette aide, ce qui pourrait priver une partie des bénéficiaires de cette allocation cruciale.

Allocation veuvage : quand peut-on y accéder ?

L'allocation veuvage est destinée aux personnes veuves qui ne peuvent pas encore prétendre à une pension de réversion. Elle est accordée sous certaines conditions d'âge et de ressources et peut être reçue pendant deux ans maximum, ou jusqu'à l'âge de 55 ans si vous aviez 50 ans lors du décès de votre conjoint(e). Pour demander cette aide, il faut s'adresser à la caisse de de votre conjoint défunt.

Lire aussi  Ikea : Attention, ce produit ne doit pas être acheté dans ce magasin !

Les allocations pour les personnes handicapées

La CAF propose également des aides spécifiques pour les personnes présentant un handicap. Il existe ainsi l'Allocation adulte handicapé (AAH) et l'Allocation d'éducation de l'enfant handicapé (AEEH).

Allocation adulte handicapé (AAH) : sous conditions de ressources

L'AAH concerne les personnes de plus de 20 ans présentant un handicap d'une certaine importance. Le taux d'incapacité est calculé selon différents critères, notamment en fonction de son impact sur l'accès à l'emploi. Cette allocation est attribuée sous conditions de ressources et du nombre d'enfants de l'allocataire ou du couple. Toutefois, dès octobre 2023, les revenus du conjoint ne seront plus pris en compte dans le calcul de l'aide.

Allocation d'éducation de l'enfant handicapé (AEEH) : une aide pour les mineurs

Destinée aux enfants handicapés de moins de 20 ans, l'AEEH est octroyée selon le niveau d'incapacité de l'enfant. Cette allocation est également soumise à des conditions de ressources : l'enfant ne doit pas gagner plus de 55% du montant maximal de l'aide.

Une aide exceptionnelle de 607 euros versée par la CAF dès le 4 août

Pour faire face aux conséquences économiques de la sanitaire, la CAF a décidé de verser une aide exceptionnelle pouvant atteindre jusqu'à 607 euros, dès le 4 août 2021. Destinée aux personnes dans le besoin qui remplissent les critères d'éligibilité, cette allocation vise à soutenir les familles et les personnes aux revenus modestes.Il est important de rester informé des évolutions des conditions d'accès aux différentes allocations proposées par la CAF, afin de connaître ses droits et de bénéficier des aides correspondant à sa situation. En cas de doute sur votre éligibilité à une aide, n'hésitez pas à contacter votre caisse d'allocations familiales pour obtenir des informations complémentaires.

Philippe-dufrez
Philippe Durez etait dans une autre vie un professionnel du marketing basé en France. Il est actuellement directeur de la rédaction, dans le webzine La Semaine de Castres.