Dans cette région, des automobilistes reçoivent des contraventions par milliers – le maire s’en mêle

Depuis fin 2023, les habitants de la Vallée de la Roya, située entre la et l'Italie, sont submergés par des contraventions pour excès de vitesse commis du côté italien. Face à cette situation, le maire de Breil-sur-Roya a écrit à son homologue à Vintimille pour trouver une solution.

Les raisons de cette soudaine augmentation des contraventions

En 2023, deux nouveaux radars ont été installés sur le territoire de Vintimille, une ville ligurienne réputée pour son célèbre marché. Sur la route SS20, entre Porro et Truoco, un radar flash continuellement les automobilistes sur un tronçon limité à 50 km/h. Or, les résidents frontaliers français qui empruntent habituellement ce trajet n'ont jamais reçu de contravention auparavant.

Une longueur de retard

Le principal problème pour ces automobilistes est qu'ils ne contestent pas les faits, mais se plaignent plutôt du délai considérable entre la date de l'infraction et la réception de la contravention. « J'ai reçu une de 210 € que je dois payer sous cinq jours pour une infraction commise le 9 juillet 2023 », témoigne ainsi une infirmière interrogée par le site de France Bleu. Pour certains, les s'accumulent rapidement et leur coût est conséquent, d'autant plus que les contraventions pour excès de vitesse sont plus élevées en Italie qu'en France.

Une situation qui touche principalement les résidents français

Ces nouvelles contraventions ont un impact direct sur les habitants de la Vallée de la Roya, située des deux côtés de la frontière franco-italienne. C'est souvent pour se rendre au travail que ces personnes empruntent la route SS20, sans avoir été informées de l'installation du radar.

  • Rappelons également qu'il existe souvent une différence d'information entre les deux pays concernant les limitations de vitesse, pouvant entraîner confusion pour les automobilistes.
  • L'accumulation de contraventions peut créer des soucis financiers pour certains résidents.
Lire aussi  McDonald’s : le secret derrière les couleurs rouge et jaune du logo enfin dévoilé !

Le maire prend les choses en main

Soucieux de trouver une solution à ce problème, le maire de Breil-sur-Roya a pris contact avec son homologue de Vintimille afin de discuter des alternatives possibles pour venir en aide aux automobilistes concernés.

Pistes envisagées

Tout d'abord, ils pourraient demander la mise en place d'un dispositif permettant une meilleure information des automobilistes concernant les zones contrôlées par radar. Cette mesure pourrait éviter de nouvelles infractions tout en assurant la sécurité de tous les usagers.

Ensuite, il pourrait être envisagé d'accorder un délai supplémentaire pour régler les amendes, ou encore de réexaminer la situation des personnes ayant cumulé plusieurs contraventions dans un court laps de temps.

Un problème transfrontalier qui nécessite une solution adaptée

Ce n'est pas la première fois que des problèmes liés aux infractions routières sont observés à la frontière franco-italienne. Mais cette fois-ci, la rapidité d'accumulation des contraventions et leurs conséquences pour les habitants de la Vallée de la Roya ont poussé les élus locaux à prendre part au débat et à chercher des solutions concrètes.

  • A suivre de près : les futures discussions entre les maires concernés et les autorités compétentes pourraient mener à des mesures adaptées qui allègeront le fardeau financier des résidents touchés.
  • Dans tous les cas, il est certain que l'installation de ce radar a mis en lumière la nécessité d'une collaboration accrue entre les deux pays pour assurer la sécurité des automobilistes tout en préservant leur porte-monnaie.
Étudiante convaincue que sans communication le monde ne fonctionne pas, j'ai suivi un parcours de Communication et de Multimédia. Passionnée dans tous les domaines que j'exerce, je rédige pour la semaine de Castres sur plusieurs sujets.