D’ici à janvier 2024, l’obtention du permis de conduire va changer radicalement pour ces Français, qui sont les concernés ?

Dans le cadre des réformes du de conduire, une mesure concerne l'abaissement de l'âge de conduite. En effet, il sera bientôt possible de prendre le volant dès l'âge de 17 ans, au lieu de 18 ans actuellement. La première ministre, Élisabeth Borne, a annoncé cette mesure lors d'une interview sur Brut le 20 juin dernier.

Soutenir les apprentis et favoriser l'autonomie

Cette réforme vise principalement à soutenir les jeunes en formation professionnelle, notamment les apprentis, en leur permettant de passer leur plus tôt. En effet, disposer d'un permis de conduire est souvent indispensable pour trouver un emploi ou se rendre sur son lieu de travail. De plus, elle permettra aux jeunes conducteurs d'être plus autonomes et indépendants. Vous pouvez voir la loi détaillée sur LegiFrance. Elle rentrera en vigueur en janvier 2024.

Une réforme qui fait grincer des dents

Cette réforme soulève également des interrogations quant à la sécurité routière et au coût des assurances pour les conducteurs de 17 ans. En effet, les statistiques montrent que les conducteurs les moins expérimentés et les plus jeunes sont plus souvent impliqués dans des accidents de la route.

Risques liés à l'âge et à l'expérience

Les risques de conduite sont en rapport avec l'âge et l'expérience des conducteurs. Selon certaines études, près de 82% des accidents de la route mortels sont causés par les conducteurs de plus de 75 ans. Toutefois, il est important de rappeler que les conducteurs les moins expérimentés et les plus jeunes présentent également un risque accru d'accidents de la route.

Lire aussi  Ce jardinier vous met en garde, cette plante que vous appréciez va envahir votre jardin si vous ne faites pas ça !

Impact sur le coût des assurances

Avec l'abaissement de l'âge légal pour passer le permis de conduire, une question se pose : quel sera l'impact sur le coût des assurances pour ces jeunes conducteurs ? Les assureurs pourraient être amenés à augmenter leurs tarifs pour couvrir ce risque supplémentaire. Il faudra donc être vigilant sur ce point et comparer les offres d'assurance pour trouver les meilleures conditions.

L'abaissement de l'âge légal pour passer le permis de conduire à 17 ans dès janvier 2024 devrait faciliter l'autonomie des jeunes conducteurs et soutenir leur insertion professionnelle. Toutefois, cette mesure soulève des questions quant à la sécurité routière et au coût des assurances auto pour ces nouveaux conducteurs. Il sera donc important de veiller à la mise en place de dispositifs permettant de minimiser ces risques afin que cette réforme soit bénéfique pour tous.

Philippe-dufrez
Philippe Durez etait dans une autre vie un professionnel du marketing basé en France. Il est actuellement directeur de la rédaction, dans le webzine La Semaine de Castres.